S'abonner
Services

Tchek cède ses scanners de voitures à un acteur allemand

Publié le 11 juin 2024

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
L'éditeur de technologies d'inspection des véhicules a noué un accord avec l'entreprise allemande Instavalo. Le contrat, qui porte sur la licence des scanners, montre que Tchek a définitivement décidé de se concentrer sur les logiciels.
Tchek et Instavalo s'accordent sur les portiques d'inspection
Instavalo gagne du temps de développement en s'appuyant sur l'IA de Tchek. ©Instavalo

Un an après avoir validé son nouveau modèle économique, Tchek signe un contrat majeur. L'entreprise qui se concentre désormais sur les solutions logicielles a annoncé, fin mai 2024, un accord de licence avec Instavalo. Cette entreprise allemande, née de la collaboration entre Hüsges-Gruppe et MCON, produira et distribuera des portiques d'analyse employant l'intelligence artificielle de Tchek.

 

Il s'agit d'une relation pensée sur le long terme autour du remarketing des voitures d'occasion. Si les droits négociés sont non exclusifs, Instavalo assurera tout de même la gestion des clients existants de Tchek dans le domaine des scanners de véhicules. Pour la société française, cette décision stratégique reflète l’engagement continu envers l'innovation d’imagerie, la satisfaction de ses clients et la création de valeur pour ses actionnaires.

 

A lire aussi : Nextlane fait son entrée à la ReFactory de Flins

 

"Nous avions amorcé un virage et cet accord n'est qu'une preuve supplémentaire de notre volonté de nous inscrire dans une nouvelle configuration, explique la cofondatrice de Tchek, Léa Chevry. Instavalo avait un projet de scanner, mais nous avait contacté devant la complexité du défi. D'autres partenaires pourront avoir la même démarche". Selon ses dires, une société allemande et une italienne ont entamé des négociations.

 

L'été dernier, Tchek avait une moisson de contrats. Emil Frey France, BCAuto Enchères ou encore Toyota avaient chacun validé l'emploi de Tchek pour les inspections de voitures d'occasion. Au cours du trimestre à venir, deux accords supplémentaires s'ajouteront. Léa Chevry confie, en effet, qu'une place de marché VO européenne majeure, mais aussi un éditeur d'outils DMS et CRM feront prochainement des annonces.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle