S'abonner
Services

SegulaTechnologies dans la course avec Perrinn

Publié le 29 octobre 2021

Par Louis Choiset
2 min de lecture
Segula Technologies rejoint la plateforme Perrinn dans le projet 424. L'enjeu est de développer une hypercar 100 % électrique capable de participer aux 24 Heures du Mans d'ici 5 ans.
Le projet 424, le prototype d'une hypercar 100 % électrique. @Perrinn.com
Le projet 424, le prototype d'une hypercar 100 % électrique. @Perrinn.com

Développer une voiture de course 100 % électrique capable de participer aux 24 Heures du Mans d'ici 5 ans, voici le projet 424 de Perrinn. Segula entre aussi dans cette course en apportant ses connaissances en simulation numérique, notamment en dynamique des fluides numériques, et va ainsi contribuer au développement du système de refroidissement de la batterie lithium-ion. "Parmi les différentes approches testées, la solution retenue est un système de refroidissement par fluide caloporteur, circulant tout autour des cellules du pack batterie" explique la société.

 

"Avec Segula, nous avons trouvé un partenaire idéal qui nous aidera à repousser les limites techniques du projet 424" a indiqué Nic Perrin, fondateur et ingénieur en chef de Perrinn. Un engouement qui semble partagé par Laurent Lanquetin, responsable d'activité au département calcul de Segula :"Nous sommes très fiers de participer à ce défi technologique et scientifique qui démontre les performances des moteurs électriques en compétition automobile. Ce défi est considérable car nous nous attaquons à l'une des courses d'endurance les plus prestigieuses au monde : les 24 Heures du Mans." Mais avant cela le projet 424 va affronter le Nürburgring.

 

Un projet en open source

 

La particularité du projet 424, c'est qu'il est en open source. Avec cette approche collaborative et ouverte à tous, l'avancement du projet se fait de manière transparente. "Cela nous a permis de travailler et d'échanger avec des ingénieurs spécialisés dans différents domaines, répartis dans le monde entier. Notre travail a été un véritable projet de recherche et d'innovation, qui fascine les ingénieurs et les étudiants. Nous avons l'intention de poursuivre notre collaboration au cours des prochaines années, pour achever la conception de l'hypercar 424" détaille Laurent Lanquetin.

 

Comme l'automobile, la compétition va également vivre sa révolution électrique. Perrinn a misé sur une batterie lithium-ion mais d'autres ont choisi l'hydrogène. C'est le cas de Mission H24 qui devrait être au départ de la course mancelle en 2024. Le prototype a débuté ses essais sur piste les 8 et 9 mars 2021 sur le circuit de Lurcy-Lévis.

@ Perrinn.com

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle