S'abonner
Services

PS Team France se structure pour séduire le monde de l'e-commerce VO

Publié le 7 juillet 2021

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
La société allemande, qui assurait une présence modérée sur le marché tricolore depuis quatre ans, a fait le pari d'accélérer en recrutant une équipe locale. L'une des ambitions de PS Team sera d'attirer les plateformes d'e-commerce VO.
Le groupe PS Team est né en Allemagne, il s'est étendu à la Pologne et souhaite désormais étoffer son portefeuille de clients en France.

 

Dans la vente de véhicules à distance, il y a la façade et il y a les coulisses. C'est justement dans ce second domaine que PS Team va tenter de percer sur le marché hexagonal. Présent dans le pays depuis 2017, la société d'origine allemande a pris la décision de structurer une équipe commerciale pour partir à l'assaut des professionnels français en leur proposant l'étendu de ses services.

 

Un portefeuille de prestation pour le compte de tiers que PS Team divise en trois grandes catégories. La première consiste à prendre la responsabilité de la gestion des documents administratifs relatifs aux véhicules. Les loueurs, les acteurs du remarketing ou encore les constructeurs pour leurs flottes sont des clients typiques de la société fondée au début du siècle et qui dans ce cadre gère notamment 3,5 millions de documents physiques et dématérialisés actuellement outre-Rhin.

La deuxième prestation traite de la logistique. PS Team fournit une plateforme de supervision des partenaires afin de calculer les coûts, estimer les temps de transit et commander le déplacement des véhicules.

Enfin, le troisième service touche davantage les captives et les banques car il s'agit de réaliser des audits et des contrôles administratifs sur les parcs.

 

Pertinent à partir de 500 véhicules annuels

 

Sous la houlette de Stéphane Contet, le directeur commercial nommé en janvier dernier, la nouvelle filiale PS Team France entend en priorité draguer des plateformes de commerce en ligne de véhicules d'occasion. "Ce créneau nous intéresse car la vente en ligne exige tout de même d'avoir une attache physique pour la gestion des documents et des clés. Nous savons remplir ce rôle, explique celui qui a évolué une large partie de sa carrière dans le monde de la location, puis du leasing et du commerce chez un constructeur. Ils vont gagner du temps et économiser des coûts". Sur le modèle allemand, PS Team proposera une interface web pour commander des mouvements de documents depuis les espaces de stockage sécurisés physique et virtuel.

 

Une solution à côté de laquelle ne passent pas des marques de véhicules électriques sans réel point de vente. Elles sollicitent PS Team justement pour cette faculté à prendre le relai. Des constructeurs plus traditionnels allemands y ont également recours. A titre d'exemple, un des premium allemands sur son marché domestique confie à la société son parc roulant de 80 000 véhicules de collaborateurs de sorte à optimiser leur commercialisation par internet, une fois ceux-ci arrivés au terme de ce premier cycle d'utilisation. "Nous sommes pertinents à partir de 500 à 1 000 véhicules en gestion", éclaire Stéphane Contet.

 

Lire aussi : La guerre de la voiture d'occasion en ligne s'intensifie

 

Des offres standards et de la personnalisation ensuite selon les desiderata des clients, tel est le modèle opérationnel de PS Team. Il y a 18 mois, l'entreprise a édité une plateforme du nom de Drive Viva. Fonctionnelle en Allemagne, elle débarquera en France avec la même mission, celle de faciliter la réservation de convoyage. Là encore Stéphane Contet souhaite en faire un argument auprès de la cible des revendeurs de véhicules qui doivent déplacer des VO entre les sites ou les livrer à l'adresse renseignée par l'acheteur final. Il sait qu'avant son arrivée, les solutions logistiques et l'audit pour les banques étaient les deux leviers de timide croissance. "Les établissements financiers évitent les doubles contrats par véhicule et peuvent aussi détecter les fraudes comme Bruxelles leur intime de le faire", explique le directeur commercial.

 

Ce dernier se donne jusqu'à la fin de l'année pour décrocher les premiers contrats. S'il se fonde sur les mécanismes allemands, Stéphane Contet estime qu'il lui faudra recruter plusieurs personnes pour traiter le stockage de dizaines de milliers de documents. Pour l'heure, sa tâche consiste à trouver les locaux appropriés pour héberger l'équipe en cours de constitution. L'identification d'une direction des opérations et la création d'un centre de prise en charge des clients sont deux des priorités de PS Team France.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle