S'abonner
Constructeurs

Mobilize Financial Services crée une filiale dédiée à l'assurance automobile

Publié le 8 novembre 2022

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
La société de financement crée une compagnie d'assurance, Mobilize Insurance. Pour la première fois, un constructeur décide d'intégrer toute la chaîne de valeur du métier pour en faire un nouveau centre de profit.
La filiale de financement du groupe Renault crée une société d'assurance, Mobilize Insurance.

 

L'assurance automobile reste un point de friction dans l'acte d'achat automobile et peu de constructeurs se sont engouffrés dans ce service, mis à part Toyota qui dispose dans son giron de sa propre compagnie d'assurance. Mais visiblement le groupe Renault possède de nouvelles ambitions et compte accélérer en la matière. Pour la première fois, un constructeur et sa filiale de financement se positionnent avec un projet d'envergure sur le sujet.

 

"Le monde de l'assurance évolue beaucoup et la technologie des voitures offre de nouvelles possibilités", explique Raphaële Carreau, directeur assurances chez Mobilize Financial Services. Et notamment pour toutes les offres de Pay as you drive.

 

Le groupe possède d'ores et déjà des accords avec des compagnies d'assurance, telles que Groupama, Axa ou encore Mapfre, selon les pays. Mais par exemple, en France, il ne s'agit que d'une simple mise en relation, les vendeurs automobiles ne peuvent pas en effet vendre directement de produits d'assurance et ne sont pas, sauf qualification spécifique, des intermédiaires. "Mais aujourd'hui, nous avons décidé de reprendre en main le parcours de nos clients automobiles sur le sujet de l'assurance", poursuit Raphaële Carreau.

 

Raphaële Carreau, directeur assurances chez Mobilize Financial Services.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour élaborer ce parcours, la filiale de financement du groupe Renault s'est rapproché d'Accenture afin de créer une plateforme digitale. Le partenariat entre les deux groupes doit ainsi permettre d'internaliser la chaîne de valeur de l'assurance chez le constructeur, de proposer des offres réellement "tout-en-un" à l'échelle européenne. "Accenture va nous aider à développer cette plateforme technologique, qui a vocation également à capter la donnée de risque pour les clients qui choisiront la conduite connectée et donc leur proposer une couverture plus personnalisée à leur besoin", avance le directeur assurances chez Mobilize Financial Services.

 

Des offres de pay as you drive

 

Toutes les offres seront disponibles : du contrat d'assurance traditionnel jusqu'à l'assurance selon l'usage. "Notre volonté est d'adresser le client, quel que soit son parcours, en concession, sur le digital ou les deux, et de le servir quelque soit son mode d'acquisition. Les produits d'assurances de Mobilize Insurance seront adaptés aux marques du groupe : Renault, Dacia, Mobilize et Alpine. De même, en supplément de l'assurance dommage classique, nous proposerons des offres à l'usage", dévoile Raphaële Carreau qui précise que 75 % des clients sont prêts aujourd'hui à partager leurs données, soit de kilométrage, soit de conduite et près d'un tiers des conducteurs roulent moins de 7000 km. Le pay as you drive, valorise ainsi ces petits conducteurs.

 

Mais encore aujourd'hui, ces produits d'assurance se basent sur des photos de compteurs kilométriques envoyées à l'assureur. Demain, grâce à la connectivité des véhicules, la remontée des informations sera automatique.

 

De fait les véhicules nativement connectés seront accompagnés par une assurance dédiée. En France, le lancement d'Austral sonnera le début d'une assurance selon l'usage en septembre 2023. La Mégane E-Tech pourra également en profiter. Par ailleurs, si l'assurance des particuliers est une première cible, les flottes seront également adressées tout comme le car-scharing proposé notamment par Mobilize.

 

Accenture comme maître d'œuvre

 

Concrètement, la société de financement a signé un partenariat avec Accenture qui va assurer à 100 % la gestion du projet. Le groupe prendra en charge toute la relation avec l'assuré. "Accenture est spécialisé dans trois grands métiers : le conseil, la technologie et les opérations. Nous adressons déjà ces trois métiers pour pratiquement toutes les sociétés d'assurance", précise Fabrice Gardette, directeur exécutif, responsable du secteur assurance chez Accenture.

 

La société va ainsi gérer le design de l'ensemble de l'expérience client : du parcours d'achat jusqu'au sinistre, avec la mise en place d'outils technologiques pour la gestion des contrats et des sinistres. Déjà prestataire, Accenture dispose de 50 centres d'appel dans le monde pour cette gestion. Côté innovations, la société estime qu'il sera à terme possible d'adapter la garantie en fonction de l'usage selon le conducteur de la voiture ou les passagers.

 

Les sociétés d'assurance partenaires du groupe Renault, actuels ou à venir, ne seront donc sollicitées que pour le portage du risque d'un point de vue assurantiel et non plus pour la proposition d'une offre en marque blanche.

 

En plus d'une reprise en main des contrats d'assurance, le constructeur compte bien également récupérer la valeur liée aux réparations carrosserie, mécanique mais aussi du bris de glace.

 

 

 

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle