S'abonner
Services

La déflation des prix du VO se poursuit en Europe selon Le Parking

Publié le 19 juin 2024

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Sous l'effet d'une offre soutenue dans plusieurs pays d'Europe, le prix moyen des voitures d'occasion continue de baisser, selon les données compilées par Le Parking. Ce qui ne semble pas pour autant aider à l'amélioration significative de la rotation.
Etude VO Le parking
À la mi-juin 2024, les infomédiaires des cinq pays étudiés concentrent 3,97 millions d'annonces de voitures et de véhicules utilitaires. ©Le Journal de l'Automobile

Les vendeurs de voitures d'occasion ont tiré les prix vers le bas, et ce, qu'ils soient professionnels ou particuliers. Dans l'étude mensuelle des petites annonces sur le marché européen, la plateforme Le Parking constate une fonte de 1,5 % en moyenne sur les deux canaux. À la mi-juin, il faut compter 21 462 euros pour une voiture d'occasion, soit 1,5 % de moins qu'en mai.

 

Dans le détail, les offres s'élèvent à 28 186 euros en moyenne en BtoC (-0,7 %) et à 14 737 euros en CtoC (-3,1 %). Cette analyse, qui porte sur les marchés français, allemand, italien, espagnol et belge, montre qu'il s'agit du sixième mois consécutif de déflation. Depuis janvier, le prix moyen affiché pour une voiture d'occasion dans cette partie de l'Europe s'est contracté de 4,4 %.

 

Prix moyen des VO par pays et par canal – juin 2024
Canal Montant (€) Evol m-1
(%)
France Pro 27 466 -1,4
Part 13 799 -1,7
Allemagne Pro 31 147 -1,7
Part 14 431 -3,0
Italie Pro 24 661 -0,1
Part 14 493 -0,4
Espagne Pro 27 785 0,0
Part 13 110 -10,1
Belgique Pro 29 872 0,0
Part 17 853 -0,8
Moyenne pays Pro 28 186 -0,7
Part 14 737 -3,1

 

Une offre qui ne se tarit pas

 

Toujours selon les données collectées par Le Parking, les infomédiaires présents dans ces cinq pays totalisent 3,97 millions d'annonces de voitures et de véhicules utilitaires. Le rapport fait état d'un rebond de 14,2 % des offres par rapport à mai 2024 – qui avait été indiqué en creux – pour revenir au niveau du mois d'avril (+0,8 % en comparaison).

 

Les sites internet recensent plus précisément 3,744 millions de VPO (soit +14,3 % par rapport à mai et +0,8 % par rapport à avril) et 226 130 VUO (soit respectivement +12,3 % et -0,4 %). L'Allemagne est en croissance avec 1,525 million d'annonces en ligne (+4,7 % par rapport à avril), dont 1,442 million de VP (+5 %) et environ 83 150 VUO (-0,1 %). Idem en Italie où les 738 000 offres correspondent à une évolution de 0,7 % par rapport à avril.

 

A lire aussi : Une aide à l'achat peut-elle booster les ventes de VO récents ?

 

En ce qui concerne la France, si les chiffres sont en hausse par rapport à mai (+10,6 %) chez les infomédiaires, ils s'avèrent en repli en comparaison à avril (-3,4 %) pour s'établir à 1,085 million d'annonces. Le bilan publié récemment par Autobiz sur la fonte des stocks en concession laisse penser que la comparaison avec avril est plus appropriée.

 

À ce jeu, il faut alors souligner que l'Espagne comptabilise 1,5 % d'offres en moins, à près de 452 250 unités, notamment en raison du glissement de 1,8 % des offres de VPO par rapport à avril (426 659 unités).

 

Volume d'annonces VPO et VUO par pays en juin 2024
VPO VUO Total
Volume évo (%) Volume évo (%) Volume évo (%)
France 1 007 627 10,6 78 260 10,8 1 085 887 10,6
Allemagne 1 442 596 17,4 83 154 11,3 1 525 750 17,0
Italie 712 180 15,6 25 902 19,1 738 082 15,7
Espagne 426 659 11,7 25 579 12,5 452 238 11,7
Belgique 155 044 11,8 13 235 15,2 168 279 12,1
Total 3 744 106 14,3 226 130 12,3 3 970 236 14,2

 

Une durée de vie des annonces qui se raccourcit chez les professionnels

 

En apparence, la rotation s'en trouve affectée. À l'échelle des cinq pays étudiés, elle se dégrade d'une journée par rapport à mai, à 47 jours de moyenne. Dans les faits, il s'agit de la conséquence de la situation en Belgique. D'un mois à l'autre, la durée de vie moyenne des annonces a grimpé de 40 à 49 jours.

 

Alors que sur tous les autres marchés, il y a eu de la stabilité voire du mieux. D'après Le Parking, la France (40 jours) et l'Espagne (53 jours) sont restées stables. Tandis qu'en Allemagne (41 jours) et en Italie (52 jours), il y a eu un léger mieux en termes de rotation moyenne.

 

Il convient de noter que dans tous les pays, à l'exception de la Belgique, la performance des professionnels s'est améliorée. La durée de vie d'une annonce a gagné une journée en France (56) et en Espagne (53), trois jours en Allemagne (59) et quatre jours en Italie (51). Les opérations de déstockage et les politiques de tarification dynamique ont vite fait de raccourcir les temps de publication unitaires.

 

Rotation des annonces en juin 2024 (en j)
BtoC CtoC Moyenne Moyenne M-1
France 56 25 40 40
Allemagne 59 23 41 42
Italie 51 54 52 54
Espagne 53 53 53 53
Belgique 61 37 49 40
Moyenne 56 38 47 46
Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle