S'abonner
Services

KeplerVO passe dans le giron du groupe Lacour

Publié le 19 septembre 2023

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
L'éditeur de logiciels pour les revendeurs de voitures d'occasion a été repris par un confrère spécialisé dans les métiers de l'après-vente. Renforcé de KeplerVO, le groupe Lacour va créer de nouvelles synergies afin d'aider ses clients à gagner en rentabilité.
KeplerVO repris par Lacour
KeplerVO a été fondé en 2015 et compte plus de 500 clients en France. ©Le Journal de l'Automobile/Mélanie Robin

L'industrie du DMS tient son nouvel épisode de concentration. Le groupe Lacour a annoncé, le 15 septembre 2023, la reprise des activités de KeplerVO, l'éditeur de solutions informatiques pour les revendeurs de voitures d'occasion. Une opération réalisée avec le soutien du fonds d'investissement Carlyle Europe Technology Partners. Le montant de la transaction n'a pas filtré.

 

KeplerVO représente un moyen de diversification de portefeuille pour le groupe Lacour. L'éditeur nantais va permettre à celui de Saint-Doulchard (18) de proposer des solutions complémentaires aux enseignes d'après-vente. En apportant une brique consacrée au commerce de voitures d'occasion, les garagistes pourront s'ouvrir à une autre source de revenus.

 

"L'objectif sera également de mettre en œuvre des synergies significatives, avec la commercialisation croisée de modules métier à forte valeur ajoutée au travers des offres respectives de KeplerVO et du groupe Lacour", peut-on lire dans le communiqué annonçant le rachat. Le groupe Lacour qui vise le statut de leader du secteur en Europe y voit un moyen d'accompagner les professionnels de l'après-vente sur la voie de la profitabilité.

 

Aucun changement d'équipe

 

Fondateur et actuel président de KeplerVO, Alain Domguep restera dans le groupe et poursuivra le travail débuté en 2015. Son rôle précis au sein du nouvel ensemble sera prochainement défini. Les équipes resteront également en place pour assurer la continuité. "Nous disposons de plus de moyens pour concrétiser nos ambitions et nous allons pouvoir assurer la pérennité ", apprécie-t-on dans les rangs de KeplerVO.

 

A lire aussi : Yes My Car entre chez Via Automobile et Point S

 

La reprise de KeplerVO avait été envisagée par certains observateurs, notamment depuis le départ de Sébastien Hervé, l'ex-directeur opérationnel, interprété comme un signe avant-coureur. L'entreprise était exposée depuis le début de la crise sanitaire et les difficultés engendrées chez les modestes revendeurs de voitures d'occasion mettaient en péril son modèle d'affaires.

 

Il ne faut pas oublier que l'éditeur avait levé 1,5 million d'euros en 2017 pour financer sa croissance. L'arrivée de Lacour apportera des capitaux frais et un accès à une autre typologie de professionnels dont KeplerVO avait fait une cible stratégique.

 

Certains se souviendront qu'en 2019, au salon Equip Auto, l'éditeur de DMS nantais avait annoncé un accord technique avec Cilea pour atteindre la cible des réparateurs. En 2022, l'éditeur avait remis le couvert en révélant toujours à Equip Auto, un contrat avec Alliance Automotive Group.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle