S'abonner
Services

Jean-Pierre Framezelle, directeur général Diac, délégué au commerce

Publié le 11 avril 2008

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
La structure du marché français a été bouleversée. Comme Renault, la Diac a réussi à préserver ses résultats dans un contexte difficile. Son début d'année est à l'image de celui de sa maison mère, en progression, mais Jean-Pierre Framezelle reste prudent, dans un contexte macro-économique pour l'heure...
La structure du marché français a été bouleversée. Comme Renault, la Diac a réussi à préserver ses résultats dans un contexte difficile. Son début d'année est à l'image de celui de sa maison mère, en progression, mais Jean-Pierre Framezelle reste prudent, dans un contexte macro-économique pour l'heure...
La structure du marché français a été bouleversée. Comme Renault, la Diac a réussi à préserver ses résultats dans un contexte difficile. Son début d'année est à l'image de celui de sa maison mère, en progression, mais Jean-Pierre Framezelle reste prudent, dans un contexte macro-économique pour l'heure...
...peu lisible.Journal de l'Automobile. Quel bilan tirez-vous de l'exercice 2007 ? Jean-Pierre Framezelle. Malgré la baisse de volumes de Renault, nous avons atteint un niveau de pénétration record avec 39,4 % sur les ventes à particuliers de Renault. En deuxième commentaire, New Deal, notre produit fidélisant, a également atteint des sommets. Lancé en 2001, New Deal dépasse aujourd'hui toutes nos espérances avec une pénétration de plus de 30 % chez Renault. Chez Nissan, baptisé "Intégral by Nissan", ce produit représente 42 % des financements à particuliers réalisés par Nissan Finance. Dans le périmètre Diac, sur les 40 % de pénétration à particuliers, New Deal réalise 52 % de la production. Un élément qui nous permet notamment de mieux résister à la concurrence bancaire sur les taux. Dans un contexte plutôt difficile, et avec des hausses des taux de refinancement, nous avons réussi à afficher des résultats financiers à la hauteur de ceux de 2006, à savoir un bénéfice de 163 millions d'euros. JA. Avez-vous des craintes pour les taux en 200[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle