S'abonner
Services

Financement sans engagement : la nouvelle arme des constructeurs

Publié le 23 mars 2021

Par Catherine Leroy
9 min de lecture
Comment inciter les clients à dépenser leur argent et à acheter des voitures ? Le financement sans engagement est peut être une réponse. S’inspirant de ce qui existe dans le monde de la téléphonie, quelques marques en ont fait leur nouveau cheval de bataille.
Le financement sans engagement est proposé par plusieurs marques automobiles depuis quelques mois s'inspirant du modèle de la téléphonie mobile.
Le financement sans engagement est proposé par plusieurs marques automobiles depuis quelques mois s'inspirant du modèle de la téléphonie mobile.
  Question presque philosophique : à partir de combien de temps considère‑t‑on être engagé dans la vie ? Un mois, six mois, douze mois, vingt‑quatre mois ? Toutes les marques n’ont pas vraiment la même réponse, mais une chose est sûre, c’est qu’elles voient, dans le financement sans engagement, une solution très attractive pour séduire et attirer une clientèle qui, pour de multiples raisons, se montre de plus en plus hésitante.   "Le sans engagement est aujourd’hui dans l’air du temps", indique Lionel French Keogh, directeur général de Hyundai Motor France. Après Seat, le constructeur coréen est le deuxième acteur qui communique fortement sur ce service, alors que d’autres, comme Fiat ou Renault, déjà présents sur ce marché, du moins pour le constructeur italien, se montrent assez discrets. "Le sans engagement concilie la liberté de la location de courte durée avec des mensualités mesurées de la location de longue durée", résume‑t‑il. Ainsi, Hyundai propose de rendre sans frais le véhicule après six mois "pour éviter les effets d’aubaine", note Lionel French Keogh, quand Seat a fixé le retour possible au bout du 31e jour du contrat et Fiat, douze mois pour ne citer que ces marques.   Les retours semblent assez positifs : le sans engagement représente pour Seat 10 % des contrats locatifs, tandis que chez Hyundai, une i20 sur trois vendues en janvier était signée de cette offre. "Il est vrai que ces très bons résultats ont été poussés par notre politique commerciale, souligne Lionel French Keogh. Pendant cette période, nous avions proposé le sans engagement sans surcoût."   Le sans engagement, présent depuis 4 ans   Popularisé par Seat depuis le printemps 2019 et soutenu par une communication très active, le sans engagement n’est pourtant pas une offre nouvelle sur le marché du financement. Leasys, marque du groupe Stellantis et filiale de FCA Bank, l’a introduit sur le marché français en… 2017. "Nous l’avions mis en place sur la Fiat 500, puis[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle