S'abonner
Industrie

Tribune : Reconquérir la qualité de l’air !

Publié le 19 novembre 2018

Par Gredy Raffin
6 min de lecture
Chimiste de carrière et député du Rhône, sous l'étiquette LREM, Jean-Luc Fugit est depuis peu le président du Conseil national de l’Air. Au sortir de la première conférence mondiale de l'OMS dédiée à la qualité de l'air et en plein débat national sur la transition énergétique, il a tenu à exprimer son point de vue dans une tribune à diffuser cette semaine.
  Fin octobre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a organisé pour la première fois une conférence réunissant pendant trois jours de nombreux pays de tous les continents autour des questions liées à la pollution de l’air et à ses conséquences sur la santé humaine. L’impact sanitaire de la pollution de l’air est avéré, et ce constat est largement partagé dans le monde entier. Nous estimons à 7 millions le nombre annuel de décès prématurés liés à la pollution de l’air. Cela concerne aussi bien l’air ambiant extérieur que l’air intérieur de nos habitations ou autres lieux de vie fermés. Ces 7 millions de morts par an (dont près de 50 000 en France) représentent un quart des décès liés à l’environnement. La pollution de l’air est maintenant qualifiée de "tueur invisible".   Au cours de cette conférence internationale, il a été rappelé que 90 % de la population mondiale respire actuellement un air de faible ou mauvaise qualité. La dégradation de la qualité de l’air nous impacte donc tous et partout (y compris en milieu rural), même si l’intensité de cet impact et la nature des pollutions ne sont pas réparties de la même manière en tout lieu.   Ayons aussi à l’esprit que l’i[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle