S'abonner
Industrie

Stellantis suspend la production dans une usine Jeep aux États-Unis

Publié le 12 décembre 2022

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
Les effets de la pandémie mondiale persistent pour Stellantis, qui annonce la suspension de la production dans son usine Jeep de Belvidere, aux États-Unis. Une décision critiquée par le syndicat américain UAW, représentant le secteur automobile.
La production américaine de la Jeep Cherokee dans l'usine de Belvidere sera bientôt suspendue.

Si elle se fait discrète en ce moment, la pandémie continue pourtant d’impacter l’industrie automobile. En témoigne l'annonce de Stellantis qui prévoit de suspendre l'activité d'une usine Jeep aux Etats-Unis. De fait, la production sur le site d'assemblage de Belvideren dans l'Illinois, où sont fabriqués des Cherokee, cessera le 28 février 2023, a précisé l'entreprise vendredi 9 décembre 2022 dans un message transmis à l'AFP.

 

A lire aussi : Jeep matérialise ses ambitions électriques

 

Les quelque 1 350 salariés de l'usine seront licenciés. L'entreprise, qui réfléchit à d'autres façons d'utiliser le site, "s'efforcera de placer les employés licenciés pour une durée indéterminée dans des postes à temps plein dès qu'ils seront disponibles".

 

"Notre secteur a été affecté par une multitude de facteurs tels que la pandémie de Covid-19 et la pénurie mondiale de semi-conducteurs, mais le défi le plus important est l'augmentation des coûts liés à l'électrification du marché automobile", a justifié Stellantis.

 

Une décision contestée

 

Le syndicat américain représentant le secteur automobile, UAW, a critiqué cette décision. Des produits importés d'autres pays pourraient être fabriqués dans l'usine tandis que la transition vers l'électrique "crée des opportunités pour de nouveaux produits", a commenté Cindy Estrada, chargée de Stellantis au sein du syndicat.

 

"Des entreprises comme Stellantis reçoivent des milliards de dollars d'incitations gouvernementales pour passer aux énergies propres. C'est une insulte pour tous les contribuables qu'elles ne réinvestissent pas cet argent dans nos communautés", a-t-elle ajouté. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle