S'abonner
Industrie

Production automobile : la France préserve son rang

Publié le 7 février 2024

Par Nabil Bourassi
2 min de lecture
La production française de voitures a augmenté beaucoup moins vite que la moyenne européenne en 2023. Mais la France reste loin devant le Royaume-Uni, ce qui lui permet de conserver son rang de troisième acteur continental.
La France reste troisième producteur européen d'automobiles. ©AdobeStock-jeson

C’est un bilan mitigé pour l’industrie automobile française. L’Hexagone a vu sa production augmenter de 8 % seulement en 2023, soit presque deux fois moins que la moyenne du continent (+13 %), d’après les données S&P Global, publiées par Les Echos. C'est surtout quasiment deux points de moins que ce que l'agence américaine avait prévu puisqu'elle tablait sur une hausse de la production de 9,7 % en 2023.

 

Loin devant le Royaume-Uni

 

La France maintient toutefois son rang de troisième producteur européen d’automobiles avec 1,5 million de voitures. Elle se situe derrière l’Allemagne (4 millions) et l’Espagne (2,4 millions). Mais elle creuse cependant l’écart avec le Royaume-Uni et ses 995 000 voitures. Jusqu’au Brexit, les deux pays étaient au coude à coude.

 

Historiquement, ce niveau de production est loin des plus hauts enregistrés par la France. Pour rappel, les usines installées dans l’Hexagone avaient produit près de 2,2 millions de voitures en 2019, soit juste avant la crise du Covid. Ce qui était déjà très bas par rapport au record enregistré en 2004 avec 3,7 millions d'unités.

 

Les utilitaires légers, leadership tricolore en Europe

 

L’une des raisons avancées régulièrement pas les constructeurs tient dans le choix de voitures à plus forte valeur ajoutée mais moins volumétriques. Dit autrement, les constructeurs ont privilégié la production de SUV en France, et les petites voitures dans les pays plus compétitifs comme ceux de l’Est, l’Espagne, ou plus récemment encore le Maroc.

 

Les utilitaires, très rentables, forment également d’importants contingents de production grâce au leadership tricolore en Europe et qui trouvent ses bases de production en France (Hordain, Batilly, Maubeuge…). Ainsi, pas moins de 80 % des voitures produites par Renault en France en 2023 étaient des utilitaires légers.

 

Mais Toyota contredit cette règle puisqu’avec son usine de Valenciennes (59), où il fabrique la famille des Yaris (dont sa version crossover au succès  phénoménal), le constructeur japonais dispose de l’usine la plus productive de France avec 274 000 immatriculations.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle