S'abonner
Industrie

Les travaux sur la future norme Euro 7 ont-ils encore du sens ?

Publié le 19 mai 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Alors que le Parlement européen s'apprête à voter l'interdiction des véhicules thermiques en 2035, la Commission continue de plancher sur les futures normes d'homologation Euro 7. Les professionnels se posent clairement la question de leur pertinence.
Alors que le Parlement européen s'apprête à voter l'interdiction des véhicules thermiques en 2035, la Commission continue de plancher sur les futures normes d'homologation Euro 7
Durcir les normes d'homologation des véhicules thermiques pour 2028, avant d'interdire purement et simplement leur ventes 7 ans plus tard : les industriels du secteur automobile commencent à en perdre leur latin. D'autres ont d'ores et déjà décidé de faire une croix sur les véhicules thermiques.   Il est vrai que ces normes Euro 7 (actuellement nous en sommes aux normes Euro 6 d-full), auraient dû être adoptées en 2021 pour une mise en application en 2025. Celles-ci, prévoient une baisse comprise entre 60 et 90 % des polluants tels que les Nox,
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle