S'abonner
Industrie

L'ANEA s'intéresse à la fraude dans le VO

Publié le 23 avril 2019

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Le 29 mars dernier, l'association nationale des experts de l'automobiles (ANEA) s'est concentrée sur le sujet de la fraude dans l'industrie du véhicule d'occasion. Un symposium dont on retient que la branche de métier pourrait saisir des opportunités.
François Mondello, président de l'Anea, lors du symposium, le 29 mars 2019.
François Mondello, président de l'Anea, lors du symposium, le 29 mars 2019.
  La fraude est un fléau difficile à endiguer. Il l'est d'autant plus dans le secteur de la transaction automobile. Motif pour lequel, l'association nationale des experts de l'automobiles (ANEA) a consacré son dernier symposium à ce sujet. Le 29 mars dernier, à Paris, ce sont quelque 200 professionnels de tout bord qui ont assisté à l'événement avec la même question sur toutes les lèvres : comment se prémunir ?   "Il importait de faire un point sur la situation, commente Laurent Hecquet, directeur général du MAP, l'observatoire des mobilités de l'ANEA, et l'organisateur de la rencontre. La fraude est omniprésente et il y a un véritable besoin de réassurance, sans forcément nécessiter d'ajouter une couche réglementaire". De la matinée d'échanges, il retient que la pluralité d'outils à disposition, en France, pourrait suffire à sécuriser le marché, "si on crée du lien entre eux", souligne-t-il la condition.    Participants au symposium de l'ANEA, les représentants de la société belge Carpass ont dém[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle