S'abonner
Industrie

Jochen Hanebeck à la tête d'Infineon

Publié le 26 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
En avril 2022, Jochen Hanebeck va prendre la direction générale d'Infineon, le fabricant allemand de semi-conducteurs. Il succèdera à Reinhard Ploss, en poste depuis 2012.
Jochen Hanebeck va devenir directeur général d'Infineon en avril 2022.
Jochen Hanebeck va devenir directeur général d'Infineon en avril 2022.

La succession à la tête d'Infineon va se passer en douceur. En effet, l'actuel directeur général, Reinhard Ploss, va être remplacé, en avril 2022, par Jochen Hanebeck, l'actuel directeur des opérations. Membre du directoire depuis 2016, il est nommé pour cinq ans, jusqu'en mars 2027, a ajouté l'entreprise allemande dans un communiqué jeudi 25 novembre 2021.

 

Reinahrd Ploss, né en 1955, avait pris les commandes du groupe bavarois en 2012 et l'a mené "dans le top dix mondial" des fabricants de semi-conducteurs, a salué le communiqué. "Des temps probablement exigeants" attendent son successeur alors que l'industrie est secouée depuis des mois par une pénurie de puces électroniques, résultat d'un déséquilibre inédit entre une demande au plus haut et une offre insuffisante, notamment en raison de perturbations liées à la crise du Covid-19.

 

A lire aussi : Combien y a-t-il de semi-conducteurs dans une voiture ?

 

Reinhard Ploss avait estimé cet été que cette crise, qui affecte particulièrement le secteur automobile, pourrait durer jusqu'en 2023. Dans la branche automobile, premier débouché d'Infineon, la demande de composants est également très forte pour alimenter le boom des véhicules électriques.

 

Les goulots d'étranglement se font particulièrement sentir dans les segments où le groupe ne produit pas lui-même les puces mais les achète à des sous-traitants, en particulier pour équiper les microcontrôleurs pour voitures et les produits dans l'Internet des machines (IoT).

 

Infineon, qui compte plus de 50 000 salariés dans le monde, va étendre sa capacité de production grâce au démarrage de son usine de Villach, en Autriche, inaugurée cet automne. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle