S'abonner
Distribution

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

Publié le 20 juin 2017

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités par an à horizon 2020.

 

La plateforme digitale de vente de véhicules d'occasion du groupe Parot est officiellement lancée ! Son nom : Zanzicar.fr. Voici de nombreux mois que cette fameuse plateforme, jusqu'ici connue sous le nom de projet Delta, était attendue. Elle vient conclure, du moins provisoirement, une longue série de développements de l'opérateur réalisés en un peu plus d'un an :  rachat du groupe Behra, acquisition de VO 3000 et entrée en Bourse. Le lancement de Zanzicar.fr représente ainsi la nouvelle étape de ces développements et lance le groupe Parot dans une nouvelle ère digitale, laquelle est destinée à venir casser les codes du marché de l'occasion. "C'est mon ambition", comme l'a rappelé Alexandre Parot lors de la présentation de Zanzicar.fr.

 

Cette plateforme tenait à cœur au distributeur. "Je suis très attaché au développement du digital car je reste persuadé qu'il s'agit là de l'avenir du métier", explique-t-il avant de préciser : "85% des voitures achetées par les particuliers sont des voitures d’occasion et nous ne voulons pas laisser ce marché à d'autres, c'est aussi aux professionnels de capter ces particuliers." Et le dirigeant y a mis les moyens.

 

5 millions d'euros d'investissement

 

Pour constituer cette plateforme, le rachat de VO 3000 a ainsi été prépondérant et le marchand qui sourcera près de 6000 véhicules dès le lancement sera aussi la pierre angulaire de l'édifice. "Tout en solutionnant nos problèmes de sourcing, VO 3000 nous apportera son expertise et son savoir-faire dans le domaine", explique Alexandre Parot. Le groupe a investi 1,7 million d'euros jusqu'ici pour le lancement de Zanzicar, un investissement qui coûtera au total 5 millions d'euros pour l'ensemble du développement. "Cela mobilise beaucoup de ressources", ajoute encore le dirigeant.

 

En effet, Zanzicar.fr ne sera pas "une simple vitrine des stocks VO du groupe", mais une société indépendante et filiale du groupe qui s'appuiera sur une quinzaine de collaborateurs et de huit partenaires majeurs accolés au développement de la plateforme pour son fonctionnement : CGI, BCAuto Enchères, Identicar ou encore Opteven.  Tous garantissent ainsi au client une litanie de services et permettent à Zanzicar de promettre à l’acheteur un véhicule en bon état, du financement (notamment en LOA), des contrats d’entretien et des extensions de garantie avec, dans un second temps une expertise et reprise en ligne.

 

15000 unités d'ici 2020

 

En outre, le client-acheteur aura le choix entre une livraison à domicile ou en point retrait. Pour faciliter cette démarche, le groupe Parot a d'ores et déjà mis en place deux flagship, à Bordeaux et Orly, où seront stockés les véhicules.

 

Mais Alexandre Parot voit déjà plus loin : le distributeur a reconnu avoir pensé à s'allier avec un spécialiste de la distribution pour installer à terme des corners Zanzicar.fr un peu partout dans l'Hexagone… voir même "un développement dans les pays limitrophes". Pour l'heure, ce développement est concentré en France, où Zanzicar a pour feuille de route d'écouler 15000 unités par an à horizon 2020.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle