S'abonner
Distribution

VPAuto ouvre une salle de vente près de Lille

Publié le 9 mars 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
La maison de vente aux enchères automobiles étoffe encore son maillage. VPAuto inaugure, le 11 mars 2022, une infrastructure commerciale à Wavrin, dans la banlieue de Lille (59). Il s'agit de la huitième du genre dans l'environnement de la société d'origine bretonne.
VPAuto organisera des ventes en ligne tous les 15 jours à Lille-Wavrin (59).
VPAuto organisera des ventes en ligne tous les 15 jours à Lille-Wavrin (59).

Moins de deux mois à peine après l'ouverture du site de Miramas près Marseille (13), VPAuto poursuit sur sa lancée en inaugurant, vendredi 11 mars 2022, une infrastructure commerciale à Wavrin dans la banlieue de Lille (59). Un investissement réalisé par la maison de vente aux enchères automobiles avec le soutien de son actionnaire, le groupe CAT, spécialiste de la logistique.

 

"Nous réalisons ce projet dans la logique de notre développement territorial, a commenté auprès du Journal de l'Automobile, François-Laurent Guignard, le président du groupe VPAuto. Nous souhaitons que nos sites de vente soient espacés de 200 km environ pour répondre aux besoins de de nos clients". A Lille, VPAuto organisera des ventes tous les 15 jours en alternance avec le site belge de Bruxelles qui en un an d'activité a totalisé autour d'un millier de transactions.

 

Le regard vers l'est

 

En fait, c'est toute une organisation de binômes qui se concrétise pour le groupe détenu par CAT. Outre l'association Lille-Bruxelles, il y a désormais Nantes-Bordeaux, Lyon-Marseille et Paris-Rouen. Qu'en est-il du flanc est de l'Hexagone ? "Il est évident que nous devons couvrir cette zone et tout peut aller très vite, admet François-Laurent Guignard. Nous pourrions alors créer un duo avec une salle en Allemagne qu'un partenaire nous presse de mettre en route".

 

A lire aussi : Alcopa Auction enregistre une hausse de 15 % de ses ventes en 2021

 

En termes de profil, cette nouvelle salle virtuelle lilloise implantée sur le parc logistique de CAT devrait afficher un montant moyen d'adjudication de 6 000 à 7 000 euros. En comparaison, François-Laurent Guignard explique que le montant moyen s'établit à 10 000 euros à Aulnay-sous-Bois (93), Rouen et Lyon, qu'il atteint 11 000 euros à Nantes, 7 000 euros à Bordeaux et à Bruxelles et 6 000 euros à Marseille.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle