S'abonner
Distribution

Volkswagen finalise sa plaque sud-est

Publié le 27 octobre 2006

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
Après plusieurs mois de rumeurs, Volkswagen France a finalement repris les sites azuréens du groupe Inchcape qui ne souhaitent pas affronter le constructeur sur le même territoire. Voilà plus d'un an que nous vous en parlions ...

...(JA n°916). En effet, dans le monde de la distribution automobile, il était une évidence que Volkswagen France avait jeté son dévolu sur la Côte d'Azur. A l'époque, beaucoup pensaient que les sites de Nice étaient notamment dans le viseur de la marque. Or, un an plus tard, c'était finalement le groupe Heyberger qui jetait l'éponge et cédait ses quatre marques au constructeur qui s'empressait de les filialiser. Tous les regards se tournaient alors vers le groupe Inchcape qui distribue les marques Volkswagen et Audi à Nice et Menton. Voilà chose faite avec la reprise de ces deux concessions par Vokswagen France.
Récemment au Salon de Paris, Thierry Lespiaucq (JA n°976) nous confiait "au regard de la situation sur la Côte d'Azur, nous pouvions difficilement faire autrement que de reprendre les sites Heyberger. Mais il n'y a pas de politique de succursalisation...". Or, la reprise des sites Inchcape était pratiquement signée. La marque consolide ainsi sa présence sur la Côte d'Azur où entre Cannes et Nice tous les sites lui appartiennent en propre. De son côté, Inchcape a préféré céder ses sites car "notre groupe ne souhaite pas travailler de front sur le même territoire que la filiale du constructeur. En




FOCUS

Groupe Inchcape France


  •  Dirigeant : Hervé Fort
  •  CA total consolidé en 2005 : 205 millions d'euros
  •  Volume de vente VN en 2005 : 4 513
  •  Volume de vente VO en 2005 : 4 428
  •  Marques représentées : Volkswagen, Audi, Skoda, Jaguar, Land Rover
  •  Lieu d'implantation : Paris, Toulouse, Bordeaux, Montpellier
  • outre, Inchcape a clairement affiché sa volonté de recentrer ses activités dans la région sud ouest", a-t-il communiqué.

    Un tour de passe-passe ?

    Toutefois, si on excepte les coûts exorbitants des loyers sur la Côte d'Azur nuisant à la rentabilité des distributeurs, un tour de passe-passe aurait pu avoir lieu entre Inchcape France et le constructeur.
    En effet, quelques distributeurs locaux nous ont confié que "cette cession était négociée entre les deux acteurs. Si Inchcape perdait Nice, le groupe reprenait en contrepartie Montpellier voire même Bordeaux...". On se souvient que le groupe dirigé par Hervé Fort avait en effet repris Volkswagen à Montpellier et l'intégralité du groupe Cordier (Audi et Skoda, JA n°943) en Gironde. "Ce n'est pas donnant donnant et ce n'est pas aussi simpliste que cela" a démenti de son côté Henri-Michel Tur, responsable développement opérationnel chez Volkswagen France.
    Quoi qu'il en soit les deux parties sortent grandies de ces opérations. D'un côté, Volkswagen France distribuerait sur la Côté d'Azur aux alentours de 3 000 VN, de l'autre Inchcape France commercialise 4 500 VN (Volkswagen, Audi, Skoda) à Toulouse, Montpellier et Bordeaux pour un CA annuel de 160 millions d'euros.


    Tanguy Merrien

    Partager :

    Sur le même sujet

    Laisser un commentaire

    Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
    Inscription aux Newsletters
    cross-circle