S'abonner
Distribution

Via Automobile revient à Bordeaux

Publié le 13 décembre 2022

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
L'enseigne de transaction de voitures d'occasion entre particuliers revient à Bordeaux (33) à la faveur d'une ouverture de franchise. Il s'agit de la toute première incursion dans l'ouest de la France depuis le changement d'actionnariat en 2019.
L'agence Via Automobile de Bordeaux va employer 5 personnes. (©Google Maps)

Via Automobile se réimplante à Bordeaux (33). L'enseigne de transaction de voitures d'occasion entre particuliers compte, depuis le 6 décembre 2022, une franchise dans la ville girondine. Un événement en soit puisqu'il s'agit de la première ouverture dans la partie ouest de la France depuis que Gokhan Adak et Adrian Hak ont repris de l'entreprise les rênes en 2019.

 

Située plus précisément à Saint-Médard-en-Jalles, à la périphérie de la capitale du vin, cette franchise est le fruit de l'investissement de Jean-Philippe Poujouly, un passionné d'automobile ayant fait carrière dans le secteur alimentaire. Un franchisé qui entend, en cas de succès, doubler la mise pour mieux couvrir l'étendue de la métropole. Il a réservé le secteur au sud de la ville et aura 18 mois pour lever l'option.

 

A lire aussi : Ewigo s'essaye à la vidéo

 

Son premier point de vente prend la forme d'une agence de 400 m2. Un espace occupé par 5 employés et divisé en deux parties avec le hall d'exposition et un studio photo équipé d'un plateau tournant, d'un côté, et des bureaux commerciaux de l'autre. Un emplacement au travers duquel Via Automobile pourrait écouler autour de 350 véhicules durant la première année pleine et 450 unités, la deuxième.

 

Aux yeux des clients, Via Automobile avait quitté Bordeaux en 2018 quand, à l'époque, Maxime Beyet a fermé ses quatre affaires pour se lancer quelques mois plus tard dans la création de Bye Buy Car, son propre concept de franchise dédié uniquement aux investisseurs détenant un Kbis.

 

5 000 transactions en 2022

 

Exception faite d'une ouverture à Cannes (06), la franchise de voitures d'occasion multimarque a préféré se concentrer sur un développement géographique autour de son fief, dans la région des Hauts-de-France. Elle avait à peine été exportée à Reims (51) et Thionville (57).

 

Le réseau de 14 agences devrait terminer l'exercice 2022 avec un total de 5 000 transactions pour le compte de particuliers contre 3 500 en 2021, selon les estimations partagées par Gokhan Adak, le président de la franchise Via Automobile.

 

A lire aussi : Simplici Car tente d'approcher les concessionnaires

 

Dans les semaines à venir, deux de ses employés vont se lancer dans l'entreprenariat et ouvrir chacun une franchise à Arras (62) et Valenciennes (59), tandis qu'un garagiste prendra le panneau à Strasbourg (67) et qu'un négociant de métier réalisera un investissement à Amiens (80). Pour le moment, faute de démarchage proactif, Via Automobile n'attire pas encore les concessionnaires automobiles en recherche de diversification. Un point à travailler en 2023.

 

Les arguments seront solides. Gokhan Adak a placé la digitalisation des méthodes opérationnelles et la densification des services au sommet des priorités pour rapprocher la prestation de la franchise de celle du niveau des concessionnaires sous panneaux de constructeurs.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle