S'abonner
Distribution

Quand l’environnement divise le réseau

Publié le 17 novembre 2006

Par David Paques
5 min de lecture
Acteur majeur sur le plan environnemental, Ford s'apprête à voir naître une politique dissidente en matière de gestion des déchets, issue des concessionnaires eux-mêmes. Dans l'automobile, l'environnement est désormais partout. Enfin presque. Au sortir du Mondial de l'Automobile,...
...il était bien difficile en effet d'échapper à ce thème en vogue dans le discours des constructeurs. Bien aidées en cela par l'action gouvernementale sur le bio-éthanol, les marques ont récemment amplifié leurs efforts en matière de communication. Chez Ford, notamment. Et pour cause, le constructeur américain est un pionnier du genre. Ford fut, à l'automne 2005, le premier à commercialiser des véhicules flexifuel en France. La marque est, à ce sujet, leader incontesté sur le plan européen. En revanche, lorsque l'on aborde l'environnement en de simples termes écologiques, et non commerciaux, de nombreux constructeurs se font soudain moins loquaces.Derrière les showrooms, les ateliers sont pourtant soumis à certaines normes en la matière. Le tri des déchets est, par exemple, l'une des évolutions majeures dans le travail des techniciens ces dernières années. Il est en effet bien loin le temps où le concessionnaire vendait ses déchets. Aujourd'hui, c'est lui qui paye pour que les prestataires de collecte se présentent à sa porte. A l'heure actuelle, la loi stipule, au grand dam des concessionnaires, qu'il est interdit de facturer ce coût au client autrem[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle