S'abonner
Distribution

Quand le constructeur se fait distributeur

Publié le 8 septembre 2006

Par Tanguy Merrien
4 min de lecture
Face à la difficulté de son réseau de supporter des coûts immobiliers de plus en plus élevés dans les grandes villes, le groupe Volkswagen France a enchaîné ces derniers mois les reprises de sites. Mais en aucun cas, il ne mènerait une stratégie de filialisation. Depuis septembre...
Face à la difficulté de son réseau de supporter des coûts immobiliers de plus en plus élevés dans les grandes villes, le groupe Volkswagen France a enchaîné ces derniers mois les reprises de sites. Mais en aucun cas, il ne mènerait une stratégie de filialisation.
Depuis septembre...
Face à la difficulté de son réseau de supporter des coûts immobiliers de plus en plus élevés dans les grandes villes, le groupe Volkswagen France a enchaîné ces derniers mois les reprises de sites. Mais en aucun cas, il ne mènerait une stratégie de filialisation. Depuis septembre...

...2004, les dirigeants du groupe Volkswagen France et Daniel Coppens, son dirigeant, en tête (JA n°892) ne cessent de répéter "il n'y a aucune politique de filialisation prévue". Cette phrase faisait suite à la reprise des sites parisiens du groupe Lamé. Le distributeur avait en effet décidé de céder les marques Volkswagen et Skoda dans les 12e et 20e arrondissements. Plutôt que de laisser la voie libre à d'autres marques vo[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle