S'abonner
Distribution

Les concessionnaires Rover se reconvertissent

Publié le 1 juillet 2005

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
En recrutant parmi les concessionnaires Rover, le réseau D.car s'offre une opportunité de croissance rapide. Il vend aujourd'hui 200 VN par mois. Les concessionnaires Rover ont trouvé une solution pour remplir leur showroom vide : signer avec la franchise de vente de VN multimarque...

...D.car (lire JA n° 905 du 11 février 2005). La plupart d'entre eux distribuent déjà une ou plusieurs autres marques mais, après la douche froide signée Rover, ils ont été séduits par ce concept indépendant des constructeurs. C'est en tout cas ce qu'affirment en chœur, Eric Falvo, le président du groupement des concessionnaires Rover, et Pascal Jacob, le président de l'enseigne D.car. "Je propose, le réseau dispose", précise Eric Falvo qui devrait naturellement donner l'exemple et signer prochainement avec l'enseigne. Lors de la réunion d'information du 16 juin, une partie des membres européens du réseau Rover semble avoir été convaincue : "Nous recensons 66 candidatures officielles dont la moitié en France", affirme Pascal Jacob. Pour l'heure, 4 contrats ont officiellement été signés. D.car annonce disposer déjà d'une trentaine de franchisés, hors Rover, essentiellement des concessionnaires qui cherchent à diversifier leur offre. Le recrutement des concessionnaires Rover est l'opportunité d'accroître ses volumes d'achat et ainsi de bénéficier de conditions plus avantageuses. "En revanche, nous n'avons pas de problème d'approvisionnement : nous n'achetons que 3 % de ce que nous proposent nos 15 fournisseurs européens", déclare Pascal Jacob. Depuis le début de l'année, le réseau D.car a vendu 400 voitures et tourne à 200 commandes/mois depuis le mois de juin.


X.C.





FOCUS

Le point sur Rover en France

1 000 voitures neuves étaient encore à vendre dans le réseau début juin. Il continue d'assurer l'après-vente des 160 à 180 000 Rover en circulation en France. Caterpillar livre et garantit les pièces (150 millions de dollars de chiffre d'affaires en Europe), NSA (Covea Fleet) garantit les véhicules et le RAC se charge des extensions de garantie.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle