S'abonner
Distribution

Les concessionnaires espagnols pèsent 3,2 % du PIB national

Publié le 13 février 2019

Par Tanguy Merrien
2 min de lecture
Avec un chiffre d'affaires de 46,24 milliards d'euros en 2018, le secteur de la distribution automobile espagnole n'a jamais autant pesé dans l'économie du pays. En outre, 21 000 emplois devraient être créés ces trois prochaines années.

 

Voilà des chiffres qui rassurent tout un secteur. Longtemps considéré en crise ces dernières années, le secteur de la distribution automobile espagnole semble relever la tête.

 

En effet, en 2018, les réseaux de distribution ont cumulé un chiffre d'affaires de 46,24 milliards d'euros, en très nette progression de 44 % par rapport à l'exercice précédent. Un CA total qui permet au secteur de peser 3,2 % du PIB national. Ces chiffres ont été révélés à l'occasion du 28e Congrès de Faconauto, principal syndicat du secteur, qui s'est déroulé les 11 et 12 février 2019.

 

Dans ce total, l'activité VN est celle qui a pesé le plus dans ce chiffre d'affaires avec 34,46 milliards. L'activité VO totalise 6,8 milliards et l'après-vente se rapproche de 5 milliards. L'ensemble du secteur emploie 162 234 personnes sur un total de 5 861 installations de vente et après-vente. Autant de sites détenus par 2 219 distributeurs. Dans le détail, un distributeur espagnol a commercialisé 573 véhicules en moyenne pour un panier moyen de 27 090 euros.

 

Ces bons résultats obtenus par le secteur permettent à Faconauto de croire en un avenir plus optimiste que naguère. "Les investissements vont se poursuivre et nous prévoyons que ceux-ci augmenteront de façon significative, de l'ordre de 8,5 % ces deux prochaines années avec notamment la création de 21 000 emplois d'ici 2022", s'est notamment félicité Gerard Perez, président de Faconauto.

Partager :

Sur le même sujet

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle