S'abonner
Distribution

Le VO continue d'assurer la croissance d'Aramis Group

Publié le 28 janvier 2022

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Bouclé en décembre 2021, le chiffre d'affaires du premier trimestre d'Aramis Group a connu une progression de 47,3 %, à 396,2 millions d'euros. La société tricolore profite de la très nette envolée du revenu généré par les véhicules d'occasion reconditionnés.
Aramis Group a livré 19 650 véhicules à particulier durant le premier trimestre 2021/22 (+19,4 %).
Aramis Group a livré 19 650 véhicules à particulier durant le premier trimestre 2021/22 (+19,4 %).

Le premier trimestre de l'année fiscale 2021/2022 d'Aramis Group s'est inscrit dans la continuité des très bons résultats publiés lors du bilan de fin septembre. "L’exercice 2022 débute de façon très satisfaisante", se sont félicités les cofondateurs Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, par voie de communiqué. La filiale de Stellantis a fait savoir, jeudi 27 janvier 2022, que son chiffre d'affaires pro forma a progressé de 47,3 %, à 396,2 millions d'euros.

 

L'activité principale, celle du commerce de véhicules à particulier, a terminé en hausse 44,9 %, à 337 millions d'euros. Aramis Group peut remercier la contribution des véhicules d'occasion reconditionnés. Le nombre croissant d'immatriculations de VO (+47,8 % à 15 090 unités) a permis d'engranger 250,5 millions d'euros, soit 76,4 % de plus que l'an passé. Une aubaine alors que l'activité de mandataire a subi de plein fouet le ralentissement des usines au point de chuter de 27 % en immatriculations (4 560 unités) et de 4,6 % en chiffre d'affaires (56,5 millions d'euros). Au total, le groupe a livré 19 650 véhicules à particulier durant le premier trimestre 2021/22, soit 19,4 % de plus qu'un an auparavant.

 

Croissance forte sur les marchés extérieurs

 

Le commerce BtoB a généré pour sa part un chiffre d'affaires de 38,3 millions d'euros sur la période (+74,3 %). A côté, la délivrance de services a vu son volume d'affaires s'accroître de 45,8 % pour s'établir à 20,8 millions d'euros. Rappelons que le développement de l'écosystème serviciel constitue un des axes stratégiques défini par la direction.

 

Présent en Belgique, au Royaume-Uni et en Espagne à travers des filiales locales, c'est bien en France que le groupe coté en Bourse depuis juin 2021 continue d'engranger les plus de revenus. Sur son marché domestique, Aramis Group a réalisé 174,4 millions d'euros (+27 %). En revanche, les rythmes de croissance sont tous supérieurs à l'étranger. Au Royaume-Uni, il a été de 46,3 % pour atteindre un chiffre d'affaires de 90,7 millions d'euros chez CarSupermarket. En Belgique, le rythme de croissance de Cardoen a été de 55,9 % pour terminer le trimestre à 51 millions d'euros. En Espagne enfin, Clicars a accéléré de 117,4 % pour totaliser 90,1 millions d'euros.

 

A lire aussi : Cazoo reprend l'italien Brumbrum

 

Des résultats qui permettent au groupe de maintenir ses ambitions. Aramis Group entend toujours voir ses volumes de véhicules reconditionnés croître de 45 %, cumuler un chiffre d’affaires total supérieur à 1,6 milliard d’euros et dégager une marge d’EBITDA ajusté d’environ 1,5 % du chiffre d’affaires.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle