S'abonner
Distribution

Le réseau Nissan sort la tête de l’eau

Publié le 16 mars 2007

Par Tanguy Merrien
8 min de lecture
Après une année 2006 catastrophique, la marque Nissan et son réseau ont traversé une longue période de doute. Toutefois, le tableau ne paraît pas si sombre qu'il n'y paraît… L'année 2006 restera un véritable traumatisme pour Nissan en France. Alors que les responsables de...
...la marque tablaient sur un volume de 43 200 unités, le compteur s'est arrêté à 30 969 VP en baisse de 24 %. Des grandes marques du top 20 national, Nissan est la seule à afficher un tel effondrement. "Une baisse conjoncturelle, la marque ayant abandonné au profit de 4x4 et de crossover, l'intégralité de ses Old Ladies que sont les Almera, les Primera et les Tino" ont tenté d'expliquer les dirigeants de Nissan. En outre, le constructeur japonais s'est contenté de ne lancer qu'une seule véritable nouveauté en 2006 avec le Note. Très attendu, celui-ci n'aura finalement séduit "que" 7 700 clients contre les 10 000 ventes annoncées. Un revers atténué par le maintien des ventes des Micra (11 000 unités) et Murano (560 contre 800 espérées). La marque traverse depuis quelque temps une période de vache maigre que le réseau n'a d'ailleurs pas hésité à sanctionner en fin d'année dernière. En effet, lors de la traditionnelle enquête annuelle Cote d'Amour des Constructeurs organisée par le CNPA, Nissan s'est tout bonnement retrouvée à l'avant dernière ZOOM Le groupe Bernard ouvre une nouvelle concessionLe groupe Bernard, deuxième groupe en France avec plus de 22 000 VN commercialisés par an et un chiffre d'affaires de 820 millions d'euros, vient d'inaugurer un nouveau site Nissan à Vénissieux dans la banlieue lyonnaise. Ce nouveau point de vente vient compléter la couverture du groupe Bernard dans la région lyonnaise avec la marque qui compte 5 autres représentations à Vienne, Bourg-en-Bresse, Bourgoin-Jallieu, Valence et Annonay. Le bâtiment s'étend sur 2 000 m2 et est identifié aux nouveaux standards de la marque sur un terrain de 14 000 m2 et représente un potentiel de vente de 450 VN. A travers ses sites, le groupe Bernard a distribué 1 100 VN et 670 VO en 2006 pour un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros.p[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle