S'abonner
Distribution

Le mois de septembre a grignoté les stocks VO des pros

Publié le 6 octobre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Dans le baromètre mensuel d'Autobiz, il apparaît que les parcs des revendeurs de véhicules d'occasion ont encore perdu du volume. Effet positif : considérant le rythme actuel d'immatriculations, la liquidité retombe à 2,8 mois.
Selon Autobiz, 521 548 VO de moins de 7 ans occupaient les parcs des concessions au 1er octobre 2021.
Selon Autobiz, 521 548 VO de moins de 7 ans occupaient les parcs des concessions au 1er octobre 2021.

Les stocks de véhicules d'occasion de moins de 7 ans  français continuent de fondre chez les professionnels. De sources Autobiz, 521 548 véhicules attendaient sur les parcs à la date du 1er octobre 2021, contre 527 442 au début du mois de septembre dernier (-1,1 %). Un volume de réserve constamment en baisse depuis le mois de mai  et le pic à 615 691 unités et qui équivaut au niveau enregistré en février 2020, à la veille la crise et du début des fluctuations incontrôlées. En moyenne sur les neuf premiers mois, le stock des VO de moins de 7 ans s'établit à 576 972 unités.

 

Le bilan d'Autobiz donne en quelque sorte matière à réjouissance. Le regain de rythme de ventes septembre par rapport à août dernier conduit à une amélioration des liquidités. Selon le ratio, il faudrait maintenant 2,8 mois pour renouveler le stock des revendeurs professionnels, contre 3,2 mois dans le rapport édité un mois plus tôt. Une statistique qui fait davantage écho à celles de juin (2,7 mois de liquidité) et de juillet (2,6 mois), alors que la moyenne sur 9 mois se situe à hauteur de 3,1.

 

Lire aussi : Pas de rebond pour l'occasion à la rentrée 2021

 

Les prix sont repartis à la hausse. Entre les nouvelles entrées et les repositionnements tarifaires, Autobiz signale dans son baromètre des publications dont le montant se situe 39 euros en moyenne au-dessus de la valeur actuelle du marché. Une tendance à contre-courant de la moyenne observée jusqu'alors. En effet, sur l'ensemble des 9 premiers mois, les prix des véhicules se sont placés 30 euros en-dessous des valeurs ayant cours.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle