S'abonner
Distribution

Le groupe Legrand met en place une cellule dédiée au business VO

Publié le 29 octobre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe Legrand va mettre en place une équipe indépendante chargée de développer l'activité occasion BtoB. Il dévoile par ailleurs son projet d'atelier de reconditionnement, à Alençon (61), pour traiter le flux grandissant de véhicules.
Le groupe Legrand détient des concessions BMW, Mini, Mazda et Suzuki.

Il l'avait annoncé lors de sa convention de début d'année 2021. Le groupe Legrand va accentuer ses efforts sur le front du véhicule d'occasion. Le prochain épisode de cette stratégie va amener le distributeur familial a fondé une cellule qui sera chargée des achats extérieurs. "Il s'agira d'un vrai service indépendant composée d'une équipe dédiée", a révélé Eric Legrand, le directeur général adjoint, lors d'un entretien accordé au Journal de l'Automobile, jeudi 28 octobre 2021.

 

Cette entité se composera notamment d'un responsable des achats auprès des particuliers, d'un acheteur concentré sur les sources professionnelles et d'un autre tourné vers les autres pays européens. Ils travailleront pour le compte d'autres professionnels en tant que source d'approvisionnement. Le groupe Legrand pourra ainsi être aussi bien un fournisseur de VO qu'un client de cette prestation au même titre que les autres distributeurs.

 

Un atelier test à Alençon

 

Cette initiative s'inscrit dans la foulée de l'industrialisation, depuis le mois de mars 2021, des opérations de Rachat Cash. Le groupe cible des revendeurs particuliers sur les sites de petites annonces et, à raison de 1 à 2 événements hebdomadaires, invite les automobilistes à passer dans une concession pour faire évaluer leur voiture et recevoir une offre ferme. Un système qui débouche sur 10 à 20 acquisitions par session. Pour rappel, le schéma est commercialisé auprès d'autres groupes de distribution par Upyourbizz, la société affiliée, depuis le mois de juillet 2021.

 

A lire aussi : Le groupe Legrand se lance dans la déconstruction

 

En ajoutant les volumes en provenance de sources extérieures, Eric Legrand estime que le groupe verra passer 250 véhicules par mois. Une cadence qui invite la famille à se lancer dans un autre projet, immobilier cette fois. Dès le mois de décembre 2021, le concessionnaire ouvrira un atelier de reconditionnement des véhicules d'occasion, à Alençon (61). "Nous réalisons un investissement à moindre frais puisque nous disposions déjà d'une carrosserie et d'une équipe d'entretien mécanique, explique le directeur général adjoint. Nous ajoutons un studio photo et nous pourrons ainsi apprendre à maîtriser cette nouvelle activité." Selon les études préliminaires, les véhicules ressortiront du lieu en 72h.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle