S'abonner
Distribution

Le groupe Jean Rouyer va reprendre les filiales Renault en Loire-Atlantique

Publié le 18 mai 2021

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Le groupe de distribution a notifié à l'Autorité de la concurrence sa volonté de se porter acquéreur des sites Renault Retail Group de Saint-Herblain et de Carquefou, en Loire-Atlantique. Hors crise sanitaire, le groupe commercialisera près de 18 000 voitures neuves Renault.
Les filiales de Renault à Nantes et Carquefou (44) sont en passe d'être reprises par le groupe Jean Rouyer.

 

La holding Sofisa du groupe de distribution Jean Rouyer a notifié à l'Autorité de la concurrence sa volonté de reprendre les deux sites RRG, la filiale de distribution de Renault, basés à Saint-Herblain et à Carquefou (44). Cette annonce fait suite au nouveau plan de cessions de 8 concessions de RRG annoncé le 11 mars 2021.

 

En 2020, le groupe de distribution, présidé par Florent Prézelin, a commercialisé 10 639 voitures neuves Renault et Dacia au travers de 16 concessions dans les départements de la Loire-Atlantique (Pornic, Rezé, Gorges, Saint-Julien de Concelles, Le Loroux-Botterau), du Maine-et-Loire (Cholet, Saumur), des Deux-Sèvres (Bressuire, Niort, Parthenay, Thouars) et de la Vendée (Château-d’Olonne, Challans, La Roche-sur-Yon, Les Herbiers, Fontenay-le-Comte, Luçon). En 2019, le volume vendu sous les marques Renault et Dacia s'est monté à 13 643. La baisse s'expliquant par les confinements imposés lors de la crise sanitaire.

 

L'acquisition des deux sites RRG va permettre au groupe Jean Rouyer d'augmenter son volume sous les marques Renault et Dacia de 6 000 véhicules neufs et 2 500 véhicules d'occasion à particulier.

 

 

"Nous voulions grandir avec Renault", explique Florent Prézelin, président du groupe de distribution. Grâce à cette acquisition et hors année de crise sanitaire, nous devrions commercialiser environ 18 000 véhicules neufs sous les marques Renault et Dacia. S'implanter à Saint-Herblain et à Carquefou va nous permettre de dessiner une triangulaire parfaite autour de Nantes."

 

 

Le groupe de distribution qui se situait, au bilan de 2019, à la 11e place du Top 100 du Journal de l'Automobile avec 25 700 véhicules neufs vendus, 23 500 véhicules d'occasion pour un chiffre d'affaires de 861 millions d'euros. Le bilan 2020 n'a pas encore été communiqué.

 

Le groupe veut poursuivre sa croissance dans la marque Renault et dans les autres marques distribuées (marques du groupe Fiat, Nissan, groupe Volkswagen) et atteindre un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros. "Nous souhaitons poursuivre notre croissance afin de générer des économies d'échelles et baisser les coûts de distribution", a poursuivi Florent Prézelin.

 

Sur les 8 sites RRG cédés, LS Group reprendrait également la concession de Rennes (35). Reste à attendre la confirmation des repreneurs pour les autres sites.  GGP serait en discussion pour la plaque Nord (Lille, Douai, Valenciennes et Seclin), Synethis serait en lice pour les sites de Toulon et de la Seyne-sur-Mer.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle