S'abonner
Distribution

Le groupe Guyot prend le panneau Mitsubishi

Publié le 1 juin 2020

Par Alice Thuot

3 min de lecture
L'opérateur affirme un peu plus son engagement dans l'Alliance avec la prise du panneau Mitsubishi en lieu et place de sa concession Infiniti, à Dijon, en Côte-d’Or.
Le groupe Guyot vient d’officialiser l’installation de l’activité de distribution de la marque Mitsubishi à Dijon, en lieu et place de sa concession Infiniti.
Le groupe Guyot vient d’officialiser l’installation de l’activité de distribution de la marque Mitsubishi à Dijon, en lieu et place de sa concession Infiniti.
 
 
"En 2020, dans le réseau Mitsubishi, il est prévu environ 10 inaugurations et 10 passations", écrivait le Journal de l’Automobile, en janvier 2020. Et les choses se précisent depuis quelques jours avec la nomination de nouveaux entrants dans le réseau. Le groupe Guyot en fait partie : l’opérateur vient d’officialiser l’installation de l’activité de distribution de la marque japonaise à Dijon, en lieu et place de sa concession Infiniti de 300 m2, sortie de terre en 2016. Il reprend ainsi la distribution dans cette ville, jusqu’ici assurée par un indépendant, le Garage Europe, dirigé par Jean-Michel Péchinot, qui conserve par ailleurs la distribution de la marque Suzuki
 
 
 
Le dirigeant nourrit de grandes ambitions avec le constructeur, complémentaire aux marques de l’Alliance qu’il représente déjà notamment dans ce département de la Côte-d’Or (21). Si, jusqu’ici, entre 50 et 60 véhicules par an étaient commercialisés sur ce point de distribution dijonnais, Camille Guyot escompte, à l’horizon de deux ou trois ans, commercialiser entre 130 à 150 unités par an et ainsi représenter 1 % de part de marché dans le département. Le VO a également toute sa place, puisque ceux de Mitsubishi et ceux issus des reprises des clients rejoindront l’entité multimarque VO, également installée dans l’ancienne concession Infiniti, aménagée à l’occasion du départ de la marque d’Europe occidentale. Le distributeur espère également devenir l’un des premiers porte-drapeaux de la nouvelle image de marque, et ce, dès la fin de l’année 2020.
 
 
 
"Un réseau qui bouge"
 
 
"Mitsubishi est en réseau qui bouge et a de l’avenir. La gamme offre un bon complément par rapport aux marques que nous distribuons grâce notamment au pick-up L200 mais aussi l’Outlander PHEV", explique Camille Guyot séduit par le plan produit du japonnais. "La marque nous a présenté des choses plutôt interessantes, affirme-t-il. Sans compter que ce panneau nous permet de compléter notre capacité de service en après-vente avec un parc roulant de plus d’un millier d’unités en Côte-d’Or.
 
 
 
Le groupe Guyot n’est pas le seul distributeur, déjà représentant des marques de l'Alliance, qui a récemment eu envie de s’engager avec Mitsubishi. Le groupe Basty, distributeur Renault, Dacia et Nissan, entrera d'ici cet été dans le réseau du japonais avec un point de vente à Montargis (45).
 
 
"Il s'agit bien de couvrir un secteur vacant à ce jour. La marque sera distribuée par la société Auto Val de Loire, en complément de Nissan sur Montargis, dans les mêmes locaux, après quelques travaux intérieurs et d'adoption d'enseignes propres à Mitsubishi", nous indique le Guillaume Basty, dirigeant du groupe. L'Alliance tripartite m'invitait naturellement à me rapprocher du constructeur. " Ce site devrait commercialiser, en année pleine, une quarantaine de VN.

 
 

 
Autre nouvel opérateur dans le réseau, Philippe Dugardin, a repris il y a quelques semaines le site de Lille (59) au groupe Verbaere, qui conserve par ailleurs la concession Mitsubishi de Lomme (59). Une deuxième concession Mitsubishi, à Valencienne (59), devrait bientôt sortir de terre, tandis que la construction d’une troisième, à Dunkerque (59), est actuellement à l’étude. Par ailleurs, le groupe Havard, déjà engagé auprès de Mitsubishi, vient d’ouvrir un second point de service pour la marque, à Maison-Alfort (95).
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle