S'abonner
Distribution

Cosmobilis va lancer son écosystème d'"automobilité" en BtoB et BtoC

Publié le 12 mars 2024

Par Nabil Bourassi
3 min de lecture
La holding de BYmyCAR, qui veut diversifier ses activités de distributeur, a annoncé le lancement d'une plateforme de services de mobilités. Pour son CEO, Carlos Gomes, Cosmobilis doit se préparer aux nouveaux métiers du secteur, mais il reste convaincu que l'automobile demeurera au cœur de ces usages.
Carlos Gomes Cosmobilis
Arrivé chez BYmyCAR en 2020, Carlos Gomes a transformé le distributeur en acteur de la mobilité, rebaptisant son groupe Cosmobilis. ©Cosmobilis

Le groupe de distribution Cosmobilis est prêt à franchir une nouvelle étape dans sa stratégie de transformation. Cette holding créée fin 2021 pour chapeauter le distributeur automobile BYmyCAR a annoncé qu’elle lancerait avant la fin de l’année une plateforme numérique pour rassembler un écosystème de services liés à la mobilité. Cette plateforme dont on ignore encore le nom sera proposée en marque blanche à d’autres distributeurs, mais également en direct avec des particuliers.

 

Des rachats à foison

 

Cette plateforme proposera tous les services dont Cosmobilis s’est porté acquéreur ces dernières années : de la location de voiture (Ucar, racheté en 2022), aux services de VTC (Marcel). Il sera complété par des partenariats avec d’autres opérateurs de mobilité.

 

A lire aussi : Cosmobilis intègre Hitech pour se renforcer dans la location

 

Contrairement à ce que beaucoup ont pu penser ces dernières années, Cosmobilis estime que la mobilité de demain continuera à s’articuler autour de l’automobile. Il s’appuie sur la première étude de l’Observatoire des mobilités qu’il vient de fonder conjointement avec L’ObSoCo.

 

Cette étude montre que si les Français sont nombreux à être conscients des enjeux climatiques, ils se disent néanmoins attachés, mais aussi dépendants de la voiture à une écrasante majorité. Pour autant, ils ne sont pas fermés à d’autres approches en passant par l’usage plutôt qu’à la propriété. 

 

En chiffres, 72 % des Français estiment qu'il n'existe pas d'alternative complète à l'automobile pour les déplacements du quotidien. D'ailleurs, ils sont 93 % à placer l'apprentissage de la conduite en deuxième enseignement nécessaire juste après la nage. Ils sont toutefois 83 % à juger que tout le monde ne pourra pas posséder de voiture dans l'avenir.

 

Une voiture partagée ou louée, mais au cœur des mobilités

 

Pour Carlos Gomes, qui est à la manœuvre de cette transformation stratégique depuis son arrivée à la tête de BYmyCAR en 2020, il y a un énorme enjeu de mutation des comportements de consommation de l’automobile. D’ailleurs, il a théorisé le concept "d’automobilité" pour évoquer toutes ces nouvelles fonctionnalités au cœur desquelles résidera la voiture qui ne sera plus nécessairement individuelle, mais partagée ou louée. 

 

Cette approche diffère des autres plateformes qui jusqu’ici proposaient des services d’intermodalité et qui, la plupart du temps, étaient concentrées autour d’un réseau de transports en commun, à l’image de l’application Bonjour RATP.

 

Cosmobilis veut se positionner en amont en installant l’infrastructure logicielle et logistique qui manquait pour accompagner cette bascule. Il va s’appuyer sur l'une de ses dernières acquisitions, Bee2link (150 ingénieurs techs) qui dispose déjà d’un portefeuille de logiciels dédiés au monde de la distribution automobile. L'objectif est de digitaliser davantage les modules serviciels de cet écosystème. Ensuite, il sera possible pour les clients de trouver la solution la plus adaptée à leurs problématiques de mobilité. Cosmobilis combinera les rôles d'agrégateur mais également d'opérateur.

 

Cosmobilis dans le Top 20 des distributeurs européens

 

Carlos Gomes a indiqué que ces activités pourraient représenter 20% des profits en 2024, et l'objectif serait d'atteindre la parité avant 2030. Cosmobilis a enregistré un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros en 2023, a-t-il indiqué, rappelant qu'il est le premier groupe de distribution français à intégrer le Top 20 des géants du secteur en Europe.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle