S'abonner
Distribution

Autosphere s'appuie sur Autorigin pour l'historique des véhicules

Publié le 15 novembre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe Emil Frey France a noué un accord avec Autorigin dans le but de profiter de ses compétences en matière de traçabilité des véhicules. Ainsi, Autosphere pourra disposer de manière systématique des rapports sur l'historique des VO vendus dans le réseau.
L'historique de tous les VO vendus chez Autosphere seront accessibles en ligne.
L'historique de tous les VO vendus chez Autosphere seront accessibles en ligne.

Il n'y a pas que Leboncoin qui a pris des mesures en faveur de la transparence. Comme l'infomédiaire qui a signé un contrat avec Autoviza, Autosphere a trouvé un accord avec Autorigin, a-t-il été révélé le 15 novembre 2021. La marque commerciale du groupe Emil Frey France entend ainsi systématiser l'édition des rapports d'historique des véhicules.

 

"C’est une grande satisfaction pour Autorigin d’accompagner Autosphere et ses clients vers plus de confiance et de transparence", s'est exprimé Stéphane Serrano, le directeur général d'Autorigin par voie de communiqué. En pratique, ce nouveau service consiste à mettre à disposition, sur le site web d'Autosphere, depuis la page descriptive du véhicule, un rapport d’historique permettant une traçabilité du véhicule pour les futurs acheteurs. Les précédents usages, la durée des garanties, la classification Crit'Air ou encore la situation administrative sont autant de données qui seront accessibles au prospect.

 

"Nos clients ont besoin de savoir ce qu’ils achètent. Ce partenariat nous permet d’offrir un service répondant d’un côté à leurs besoins en termes de traçabilité, de provenance et de qualité de nos véhicules et de l’autre à nos propres exigences de transparence et de qualité de nos produits, explique pour sa part Hervé Miralles, président du groupe Emil Frey France et Belgique. Nous renforçons grâce à ce service nos promesses de marque Autosphere".

 

A lire aussi : Autorigin et La Belle Batterie s'unissent autour des occasions électriques

 

Active depuis 2017, la start-up Autorigin couvre aussi bien les VL que les VU, moto, poids-lourds. Elle revendique à ce jour une fréquentation mensuelle moyenne de 167 000 visiteurs uniques pour un total de 350 000 requêtes d'immatriculations.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle