S'abonner
Data Center

Pourquoi le parc automobile français a-t-il augmenté en 2020 ?

Publié le 31 mars 2021

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
Le parc automobile en France a progressé de 4 % pour atteindre 40,8 millions de véhicules en 2020. Les faibles ventes de voitures neuves n'expliquent pas tout. En réalité, les Français ont remis à la route leurs vieilles voitures !
Au 1er janvier 2021, le parc automobile roulant compte 40,8 millions de véhicules, en hausse de 4 %.
Au 1er janvier 2021, le parc automobile roulant compte 40,8 millions de véhicules, en hausse de 4 %.

 

Comme chaque année, l'organisme AAA Data calcule les données du parc automobile. Arrêtés au 1er janvier 2021, les comptes affichent un total étonnant de 40,8 millions de véhicules en circulation en France en 2020, en hausse de 4 % par rapport à 2019, où le bilan montrait un nombre de 39,2 millions de véhicules.

 

Certes, 1,7 million de voitures neuves ont été immatriculées au cours de l'année dernière mais plus de 200 000 primes à la conversion ont été accordées, mettant au rebus autant de véhicules. En réalité, le parc s'est agrandi de "vieilles voitures", selon AAA Data. Des modèles qui n'étaient plus identifiés dans les statistiques ont été remis à la route par les Français et sont revenus dans le circuit, en passant entre les mains des professionnels de l'automobile avant une revente en occasion. Globalement, l'âge moyen de ces nouvelles entrées, hors immatriculations des véhicules neufs, est très élevé, en moyenne de 16 ans ! "Le contexte sanitaire et les besoins contraints de mobilité ont donc conduit les Français d'une certaine façon à "retaper les vieilles voitures", observe Marie-Laure Nivot, responsable intelligence Marchés chez AAA-Data.

 

Le parc atteint 10,8 ans

 

Ainsi, l'âge moyen du parc français continue de vieillir et passe à 10,8 ans contre 10,6 ans au 1er janvier 2020. Détenu à 93 % par des particuliers, ce dernier représente également une photographie des tendances de consommations.

 

 

Les voitures dites "vertes" arborant les vignettes Crit'Air 0 et 1 pèsent désormais 24 % du parc roulant. Mais celles visées par les interdictions de circulation dans les ZFE (Zones à faibles émissions) représentent encore 43 % du total. Par ailleurs, les SUV, dans le viseur de nombreuses associations écologistes, représentent 17 % des véhicules contre 58 % pour les berlines.

 

 

Enfin, 57 % des véhicules qui composent le parc sont des modèles diesels, 39 % roulent à l'essence, 1 % sont des véhicules hybrides et 1 % sont des électriques.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle