S'abonner
Data Center

Le marché espagnol repart de l'avant

Publié le 4 avril 2017

Par Romain Baly
2 min de lecture
A l'arrêt en février, les ventes de véhicules neufs sont reparties à la hausse le mois dernier en Espagne, affichant une croissance de 12,6%.
A l'arrêt en février, les ventes de véhicules neufs sont reparties à la hausse le mois dernier en Espagne, affichant une croissance de 12,6%.
A l'arrêt en février, les ventes de véhicules neufs sont reparties à la hausse le mois dernier en Espagne, affichant une croissance de 12,6%.

 

Plutôt coutumier des croissances à deux chiffres, le marché automobile espagnol avait, étonnement, patiné au cours du mois de février avec une progression de seulement 0,2% de ses ventes. Preuve que tout ceci n'était qu'un épiphénomène, les ventes du cinquième marché continental sont reparties à la hausse le mois dernier. Selon les dernières statistiques de l'Anfac, l'association locale des constructeurs automobiles, 125600 VN ont été immatriculés au cours de cette période en Espagne.

 

Un chiffre supérieur de 14000 unités et de 12,6% au total enregistré en mars 2016 qui permet au marché espagnol d'améliorer sensiblement son résultat annuel. En ayant écoulé 307911 modèles au cours des trois derniers mois, celui-ci progresse ainsi sur un an de 7,9% pour un gain d'environ 23000 unités. A l'instar de ce qui se passe en France, la part des véhicules Diesel continue de décliner dans la péninsule ibérique, celle-ci étant passée en mars sous la barre des 50% (49,9%).

 

Côté constructeurs, si Volkswagen pointe en tête du bilan mensuel en devançant Renault et Opel, c'est bel et bien la firme de Rüsselsheim qui continue de dominer les débats sur l'ensemble de l'exercice. La nouvelle marque du groupe PSA a profité du mois de mars pour creuser quelque peu l'écart sur son dauphin, Seat, avec 750 immatriculations d'avance sur la marque espagnole alors que Volkswagen complète le podium, devant Peugeot et Renault.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle