S'abonner
Data Center

Le marché des utilitaires d'occasion s'enfonce dans la crise

Publié le 18 mars 2022

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Avec un nouveau repli des immatriculations de 5,8 %, à 70 359 unités en février 2022, le marché des véhicules utilitaires d'occasion ne sort toujours pas la tête de l'eau. Depuis le début de l'année, le volume de transactions a fondu de 6,5 % par rapport à 2021.
En février, les fourgons et les fourgonnettes ont pesé respectivement 43,2 % et 27,5 % des transactions de VUO.
En février, les fourgons et les fourgonnettes ont pesé respectivement 43,2 % et 27,5 % des transactions de VUO.

Qu'il semble encore loin le bout du tunnel. Une fois encore, le marché tricolore des véhicules utilitaires d'occasion a accusé une baisse des immatriculations. Selon AAA Data, 70 359 VUO ont changé de main en février 2022, soit 5,8 % de moins que l'an passé. Une contreperformance qui le contraint à rester globalement dans le négatif puisque depuis le début de l'exercice il s'est immatriculé 139 633 unités soit -6,5 % en comparaison à 2021.

 

Certes le point de comparaison joue en défaveur des statistiques de l'année en cours. Toujours est-il que le marché enchaîne constamment les déconvenues depuis trois trimestres. Pour beaucoup, le retard de livraison des produits neufs empêche les distributeurs de se fournir en VUL d'occasion issus de restitution en fin de contrat de location.

 

Opel continue de croître

 

En ligne avec la tendance du marché, la marque Renault a perdu 5,8 % en février à 21 431 exemplaires remis en circulation. Citroën subit davantage de pertes avec une contraction de 9 % à 11 519 unités. Ce qui a permis à Peugeot (-4,1 %) de s'arroger la deuxième place du marché mensuel avec 11 690. Et la marque au lion va même plus loin car pour 7 petites unités, elle passe devant Citroën au cumul des mois. Peugeot totalise 23 147 VUO (-4,5 %) contre 23 140 unités pour Citroën (-8,6 %). Renault caracole en tête avec un score de 42 186 remises à la route (-7,2 %).

 

Dans le rang de principaux importateurs, Opel est encore la seule marque en progression par rapport à l'an passé. Les utilitaires frappés du blitz gagnent 3,2 % pour représenter 1 473 transactions. La marque progresse de 4,2 % à 2 922 unités sur l'ensemble des deux mois. Autrement, c'est la débâcle. A l'exception de Mercedes qui perd 2,9 % sur un an (3 927 unités), tous les concurrents du haut de classement connaissent des tendances de repli de volume supérieur à la moyenne, à l'instar de Fiat (-6,1 %), Ford (-6,5 %) ou Volkswagen (-9 %).

 

A lire aussiLe marché VO reste en toute petite forme

 

En février, le segment des fourgons, dont le poids est de 43,2 %, s'est affaissé de 4,5 % à 30 387 unités. Il rend 5 % depuis le début de l'exercice (60 427 unités). Le segment des fourgonnettes a quant à lui glissé de 8,1 % à 19 320 unités en février. Il porte son score à 38 520 unités, soit 8,4 % de moins que l'an passé.

 

Terminons avec le classement des meilleures ventes. Bien qu'en repli de 11,9 % en février 2022, le Renault Trafic ne lâche pas son trône (4 530 transactions). Il devance le Renault Kangoo (4 384 transactions ; -1,7 %) et le Peugeot Partner (3 872 ; -7,2 %). A noter plus bas dans le tableau le bond de 10 % du Peugeot Expert (2 740 transactions) et la bonne dynamique d Renault Master III (2 736 transactions ; +4 %).

 

Fév. 2022 Jan. à  Fév.2022
Marque Volume % %Var Volume % %Var
Total 70 359 100 -5,8 139 633 100 -6,5
Renault 21 431 30 -5,8 42 186 30 -7,2
Peugeot 11 690 17 -4,1 23 147 17 -4,5
Citroën 11 519 16 -9,0 23 140 17 -8,6
Fiat 5 615 8 -6,1 10 879 8 -7,1
Ford 4 317 6 -6,5 8 602 6 -5,4
Mercedes 3 927 6 -2,9 7 734 6 -5,2
Volkswagen 2 998 4 -9,0 6 102 4 -9,3
Iveco 2 279 3 -5,7 4 551 3 -6,5
Nissan 1 602 2 -6,0 3 271 2 -6,0
Opel 1 473 2 3,2 2 922 2 4,2

 

 

Fév. 2022 Jan. à  Fév.2022
Segment produit Volume % %Var Volume % %Var
Total 70 359 100 -5,8 139 633 100 -6,5
Ambulance 183 0 16,6 364 0 14,8
Autres carrosseries 25 0 31,6 65 0 91,2
Benne basculante 1 256 2 13,6 2 312 2 2,4
Berline 7 940 11,3 -11,7 15 845 11 -11,5
Break 215 0 -16,0 438 0 -9,5
Cabriolet 1 0 2 0 ++
Camping-car 3 415 5 8,0 6 361 5 7,1
Châssis 1 666 2 -11,7 3 313 2 -12,1
Combispace 116 0 -7,2 233 0 -3,3
Coupe 2 0 -77,8 12 0 -45,5
Fourgon 30 387 43,2 -4,5 60 427 43 -5,0
Fourgonnette 19 320 27,5 -8,1 38 520 28 -8,4
Inconnue 336 0 -0,3 692 0 -10,5
Mini-car 36 0 28,6 67 0 13,6
Minibus 1 0 1 0
Minispace 54 0 -20,6 97 0 -31,7
Monospace 17 0 -50,0 27 0 -50,0
Monospace compact 94 0 16,0 190 0 -1,6
Pick-up 2 975 4,2 -6,1 5 950 4 -8,1
Plateau 841 1 8,9 1 669 1 8,8
Tracteur routier 1 0 1 0 -50,0
Ts terrains/chemins 1 478 2,1 -12,4 3 047 2 -11,1

 

Fév. 2022 Jan. à  Fév.2022
Marque Modèle Volume % %Var Volume % %Var
Renault Trafic 4 530 6,4 -11,9 8 897 6,4 -11,1
Renault Kangoo II 4 384 6,2 -1,7 8 653 6,2 -3,0
Peugeot Partner 3 872 5,5 -7,2 7 624 5,5 -8,8
Fiat Ducato 3 850 5,5 -0,6 7 230 5,2 -4,0
Citroën Berlingo 3 633 5,2 -14,2 7 302 5,2 -14,2
Peugeot Expert 2 740 3,9 10,0 5 398 3,9 8,0
Renault Master III 2 736 3,9 4,0 5 352 3,8 1,7
Citroën Jumpy 2 324 3,3 -2,0 4 673 3,3 -0,5
Citroën Jumper 2 160 3,1 -1,3 4 205 3,0 -3,3
Peugeot Boxer 2 113 3,0 -7,9 4 307 3,1 -4,6
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle