S'abonner
Data Center

Le marché des flottes lève le pied en mai 2018

Publié le 5 juin 2018

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Après un mois d’avril mené tambour battant (+7,1 %), le marché des flottes a repris son souffle en mai avec des immatriculations en hausse timide de 1 %, à 64 527 unités. Si les voitures particulières ont plutôt bien résisté, les utilitaires légers sont passés dans le rouge.

 

A l’instar du marché global, le marché des flottes a progressé timidement en mai. Les immatriculations de voitures particulières et d’utilitaires légers en entreprises ont affiché une hausse de 1 %, à 64 527 unités. Les deux catégories ont toutefois connu des fortunes diverses. Les voitures particulières font mieux qu’en 2017 avec des volumes en progression de 1,9 %, à 37 829 unités, alors que les utilitaires légers ont reculé de 0,2 %, à 26 698 unités.

 

Sur le marché VP, on constate surtout la montée en puissance de la LLD avec 17 275 immatriculations, un total en hausse de 5,4 %. Les sociétés et administrations ont en revanche reculé de 0,9 %, à 20 554 unités. La marque la plus en vue sur la mensualité écoulée a été Renault avec 9 749 immatriculations, devant Peugeot (8 584) et Citroën (2 764). Volkswagen a frôlé le podium avec 2 733 unités au compteur.

 

Peugeot se console en plaçant le 3008 en tête des ventes (3 105), devant la Clio (3 049), la 308 (1 759), la Mégane (1 525) et le 5008 (1 432). Du côté des énergies, le diesel mène toujours la danse avec 26 604 immatriculations. L’essence (8 640), les hybrides (1 853) et les électriques (689) se partagent le reste du gâteau.

 

Le 3008 en tête des ventes depuis janvier

 

Concernant les utilitaires légers, le repli de mai s’explique par le ralentissement des immatriculations sur le canal des sociétés et des administrations (19 674 unités, -0,9 %). La LLD, malgré des résultats positifs (7 024 unités, +1,7 %), ne parvient pas à maintenir l’activité à flot. Renault demeure sans surprise la marque phare du marché avec 8 791 immatriculations grâce au Kangoo (2 182) et à la Clio (2 132). Peugeot et Citroën complètent le podium, respectivement avec 5 190 et 4 645 immatriculations.

 

Ce mois de mai mitigé n’empêche pas le marché des flottes d’afficher une belle progression depuis le mois de janvier. Il pointe à 334 919 immatriculations, un total en hausse de 4,2 %. Les voitures particulières sont bien lancées avec 194 297 unités (+5,4 %) alors que les utilitaires légers sont plus discrets, à 140 622 unités (+2,5 %).

 

Au rayon VP, la marque la plus forte depuis janvier est Peugeot avec 48 859 immatriculations, devant Renault (47 894) et Citroën (16 279). Volkswagen demeure la marque importée numéro un avec 12 595 unités cumulées. Le modèle le plus prisé est le Peugeot 3008 (16 979), devant la Renault Clio (15 401). En VUL, Renault domine les débats avec 44 379 unités, loin devant Peugeot (28 924) et Citroën (26 345).

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle