S'abonner
Data Center

Le marché de l'occasion a souri aux régions Paca, Grand Est et Hauts-de-France

Publié le 21 janvier 2022

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Dans un contexte d'augmentation des immatriculations, les transactions de voitures d'occasion ont particulièrement profité à trois régions. Le Grand Est, les Hauts-de-France et la région Paca ont gagné plus de 10 % de volume sur un an.
Quatre régions françaises ont dépassé les 10 % de croissance en 2021 sur le marché du VO.
Quatre régions françaises ont dépassé les 10 % de croissance en 2021 sur le marché du VO.

Si l'on fait abstraction de la Corse et de sa poussée de 16,2% qui aboutit à un volume assez confidentiel de 35 588 unités, Le marché des véhicules d'occasion a particulièrement profité à trois autres territoires que sont les régions Grand-Est, Hauts-de France, et Provence-Alpes-Côte d'Azur. D'après les données publiées par AAA Data sur l'ensemble de l'année 2021, Ces zones ont enregistré une progression supérieure à 10 % quand le marché hexagonal prenait 8 % d'augmentation sur un an à un volume record de 6,016 millions de transactions.

 

La palme de la meilleure performance revient en 2021 à la région des Hauts-de-France. Sur l'ensemble de l'année, 589 694 véhicules d'occasion ont été immatriculés, soit un total qui gagne 10,4% en comparaison à 2020. Dans le même temps, les consommateurs de la région du Grand-Est ont acquis 537 752 véhicules, soit 10,1% de plus que l'année précédente. Un rythme de croissance qui concerne également la Provence-Alpes-Côte d'Azur, dont les immatriculations ont été estimées à 498 849 unités au terme des 12 mois d'activité.

 

A lire aussi : Le marché de l'occasion établit un nouveau record en 2021

 

Les régions les plus prolifiques pour le VO n'ont pas démérité pour autant. AAA Data rapporte des progressions supérieures à la moyenne nationale. En Auvergne-Rhône-Alpes, le cumul des immatriculations s'élève à 792 868 unités (+8,1 %). Il grimpe à 617 639 unités en Nouvelle Aquitaine (+8,6 %) et 606 483 transactions en Occitanie (+8,7 %). Il n'y a qu'en Ile-de-France, principale zone d'immatriculations de véhicules d'occasion, que la tendance haussière s'est inscrite en retrait par rapport à la moyenne. le bilan fait état de 823 133 VO, soit à peine 4,5 % de plus qu'en 2020. Ce qui peut traduire une mutation des comportements d'achat dans la première région de France où les règles en vigueur tendent à amener les usagers de la route à se tourner vers d'autres solutions de mobilité.

 

Immatriculations de VPO par région en 2021
Décembre 2021 2021
Région Volume Part (%) Var (%)
Volume Part (%) Var (%)
Total dont 465 840 100 - 4,1 6 016 435 100 8
Auvergne-Rhône-Alpes 61 301 13,2 - 4,3 792 868 13,2 8,1
Bourgogne-Franche-Comte 20 878 4,5 - 1,7 273 101 4,5 8,2
Bretagne 23 959 5,1 - 2,4 305 608 5,1 6,5
Centre Val-de-Loire 19 491 4,2 - 0,3 245 135 4,1 7,6
Corse 2 674 0,6 - 6,5 35 588 0,6 16,2
Grand Est 41 295 8,9 - 1,8 537 752 8,9 10,1
Haut-de-France 45 659 9,8 - 2,1 589 694 9,8 10,4
Ile-de-France 63 799 13,7 - 6,7 823 133 13,7 4,5
Normandie 25 617 5,5 - 1,8 332 425 5,5 7,5
Nouvelle Aquitaine 48 101 10,3 - 3 617 639 10,3 8,6
Occitanie 46 732 10 - 7,6 606 483 10,1 8,7
Pays de la Loire 28 126 6 - 2,5 358 133 6 5,7
Pays étrangers 2 - -33,3 25 - 78,6
Provence-Alpes-Côte d'Azur 38 206 8,2 -7,8 498 849 8,3 10,1
Source : AAA Data
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle