S'abonner
Data Center

Dacia résiste aux perturbations du VO

Publié le 19 avril 2023

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
Sur un marché des voitures d'occasion en repli de 12,3 % entre avril 2022 et mars 2023, à 5,12 millions de ventes, Dacia compte parmi les marques qui résistent le mieux. Sur la période, elle n'a reculé que de 3,1 %. Retour sur les principales statistiques à retenir.
dacia occasion france
135 503 Dacia ont été cédées à des particuliers, entre avril 2022 et mars 2023, soit -3,7 %, contre un marché en recul de 13,2 %. (©Renault SAS)

Dans un contexte moribond, certaines marques font leur place sur le marché des voitures d'occasion. C'est le cas de Dacia. Alors que les transactions ont chuté de 12,3 %, à 5 120 733 unités, entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023, celles de la marque low-cost ont bien mieux résisté. Elles n'ont baissé que de 3,1 %, à 140 300 unités, selon un rapport partagé par AAA Data.

 

Il n'y a guère que Mini (-2,8 %, à 82 579 unités) qui peut se targuer d'un bilan plus glorieux. En période d'inflation, Dacia a constitué une parade. Ils ne sont pas rares les distributeurs d'ailleurs à avoir stocké des exemplaires de la gamme roumaine pour palier la hausse des prix. Bilan des courses, les ventes à particulier se sont tenues, quand elles s'effondraient à l'échelle nationale. Entre avril 2022 et mars 2023, 135 503 Dacia ont été cédées à des particuliers, soit -3,7 %, contre un marché en recul de 13,2 %, à 4 869 431 unités.

 

Surtout les Dacia d'occasion se sont davantage vendues aux entreprises. Elles ont cumulé 4 797 unités, soit une hausse de volume de 17,6 %. Dans le même temps, le marché progressait de 8,4 %, à 251 302 unités.

 

Une marque de BtoC

 

Dacia passe davantage par le canal des professionnels. La moyenne française s'est établie à 35,6 % durant les douze derniers mois écoulés. Chez Dacia, les points de vente ont totalisé 64 245 transactions, soit 45,8 % du volume de la marque. Ils ont ainsi augmenté leur activité de 6,5 % sur un an. A contrario, la voie du CtoC s'est contractée de 10 % pour tomber à 76 055 unités.

 

Les voitures remises à la route ont principalement entre 2 et 5 ans (44 392 unités ; -0,8 %) ou entre 6 et 10 ans (40 459 unités ; -1,2 %). Il faut cependant souligner la remontée en régime des VO âgés d'un an qui ont cumulé 9 478 unités, en gain de 13,2 %. Etant donné que Dacia commence à avoir de l'antériorité sur le marché, 2 900 voitures d'occasion de plus de 16 ans ont pu changer de main (+84,2 %).

 

Immatriculations VPO Dacia par âge et par canaux (Avr 22 - Mar 23)
Total BtoC CtoC
Age Volume Evol Volume Evol Volume Evol
< 1 an 18631 -27,5 10 195 -2,7 8 436 -44,6
1 an 9478 13,2 5 979 25,6 3 499 -3,2
2 à 5 ans 44392 -0,8 26 023 7,4 18 369 -10,6
6 à 10 ans 40459 -1,2 15 399 4,9 25 060 -4,6
11 à 15 ans 24440 4,2 6 004 3,7 18 436 4,3
16 ans et + 2900 84,2 645 73,9 2 255 87,4
Total 140300 -3,1 64 245 6,5 76 055 -10,0

 

Relevons que 63,6 % des transactions de Dacia découlaient sur l'entame d'un deuxième cycle de possession. Une part bien évidemment sans commune mesure dans le paysage. Il faut regarder du côté de Skoda (56,5 %), Kia (56 %) ou encore Hyundai (51,1 %) pour trouver des profils similaires parmi les marques majeures.

 

Le diesel sous les 50 %

 

Les motorisations diesel détiennent la part de marché la plus élevée dans les transactions de Dacia. Mais d'une année sur l'autre, elles ont perdu la majorité. La pénétration de cette technologie est effectivement passée de 53,5 % à 47,6 %. Dans le même temps, les blocs essence ont grimpé à 41,8 % (+4,5 points) et les alternatives essence/GPL à 9,6 % (+1,1 point).

 

Selon AAA Data, l'achat comptant a été la solution dans 96,5 % des cas en France, sur la période courant d'avril 2022 à mars 2023. Dacia se situe sous cette moyenne, à 96,1 %. Ce qui était déjà le cas lors des douze mois précédents. En revanche, la marque séduit un peu plus en location crédit-bail que la tendance générale (2 % contre 1,8 % de moyenne). C'est également vrai pour la location longue durée (1,9 % des Dacia contre 1,7 % des voitures d'occasion en moyenne).

 

A lire aussi : Dacia poursuit sur sa lancée

 

Au premier trimestre 2023, Dacia figure au dixième rang des marques sur le marché des voitures d'occasion. Elle a bouclé la période avec 38 208 unités, soit 8,4 % de plus que l'an passé. La Dacia Sandero a totalisé 13 481 ventes, en progression de 1 %. Ce qui en fait le 21e modèle d'occasion préféré des Français.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle