S'abonner
Constructeurs

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : "100 000 véhicules sont en attente de livraison"

Publié le 4 juillet 2022

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
Malgré un important portefeuille de commandes à livrer, le président du groupe Volkswagen en France affiche un bilan plutôt positif de l'activité depuis le début de l'année 2022. Le prix moyen est en hausse de 6 % et le chiffre d'affaires du réseau a fortement augmenté, tiré par l'après-vente.
Xavier Chardon, président du groupe Volkswagen France (au centre), entouré des directeurs de marque.
Xavier Chardon, président du groupe Volkswagen France (au centre), entouré des directeurs de marque.

Moins de volume pour une qualité de vente supérieure : le bilan semestriel du groupe Volkswagen en France ne déroge pas à la règle vécue par les autres constructeurs automobiles. Certes, la part de marché du groupe en France s'est contractée de 1,5 point par rapport à 2021, pour atteindre 12,4 %, mais dans le même temps, le prix moyen des véhicules a progressé de 6 % pour atteindre 32 800 euros.

 

La hausse est même plus importante si l'on considère le segment des véhicules particuliers dont le prix moyen a augmenté de 20 %, à 20 700 euros.

 

"Le réseau affiche une rentabilité de 1,1 % au bilan du premier trimestre 2022, basée sur les piliers habituels mais dont la proportion a évolué. Ainsi, le véhicule neuf pèse pour 24 %, le véhicule d'occasion pour 28 %, l'activité pièces de rechange a progressé pour représenter 35 % et l'atelier en mécanique et carrosserie 13 %. L'après-vente est clairement une activité très positive. Nous n'avons jamais réalisé autant de chiffre d'affaires dans ce domaine", affirme Xavier Chardon, le président du directoire de Volkswagen Group France, lors d'une conférence avec la presse.

 

Le second semestre de l'année devait en revanche rééquilibrer l'assiette  des revenus. En effet, près de 100 000 véhicules patientent dans le portefeuille de commandes. Il faudra bien sûr plus de six mois pour les livrer mais selon Xavier Chardon, les problèmes semblent se résoudre et visiblement les productions du groupe seront supérieures au second semestre.

 

Simplification des gammes Volkswagen et Audi

 

En attendant, l'heure est à la simplification des gammes chez Volkswagen dont les options accessibles vont passer de 1 261 cette année à 513 en 2023. "Il est essentiel de réduire la complexité de nos gammes dans une optique future de commencer à vendre en ligne", précise Gerrit Heimberg, directeur de Volkswagen France.

 

Audi organise également ce travail de simplification avec une réduction de 25 % des combinaisons de modèles. Pour livrer plus facilement, la marque aux anneaux a également ouvert les commandes sur stock (pour atteindre 50 % contre 25 % avant la crise de production). Une stratégie qui permet de baisser les délais de livraison actuellement compris entre 4 et 8 mois selon Lahaouri Bennaoum, directeur d'Audi France.

Transformation vers l'électrification

 

Alors que la Volkswagen ID. Aero sera lancée début 2023, et l'ID. Buzz au second semestre 2022, le groupe poursuit et accélère sa transformation vers l'électrique dont l'aboutissement arrivera en 2026 avec la nouvelle plateforme dédiée et la constructeur d'un nouvelle usine à Wolfsburg en Allemagne.

 

A lire aussi : Le groupe Volkswagen déploie un réseau de superchargeurs en concession

 

De son côté, Seat bénéficie d'un investissement de 10 milliards d'euros en Espagne pour la création d'un véritable pôle liée à la mobilité électrique, avec une usine de batterie, basée près de Valence et l’électrification de l'usine de Martorell. Au total, près de 6 gigafactories vont sortir de terre en Suède, à Salzgitter en Allemagne, à Valence. Trois autres sont également prévues mais non encore dévoilées.

 

Enfin, cette électrification repose également sur le déploiement d'un réseau de superchargeurs, notamment auprès du réseau français. 60 sites devraient voir le jour avant la fin de l'année pour un objectif de 200 en 2023.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle