S'abonner

Voiture de l’année 2022 : une finale très électrique

Publié le 29 novembre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
L’élection de la voiture européenne de l’année 2022 se jouera entre sept finalistes, dont six sont 100 % électriques. Seule exception de cette liste, la Peugeot 308, qui se contente de motorisations hybrides rechargeables.
L'élection de la voiture européenne de l'année se jouera entre 7 modèles
L'élection de la voiture européenne de l'année se jouera entre 7 modèles

Le verdict tombera le lundi 28 février 2022 à l’occasion d’une cérémonie en ligne. En attendant, le jury de la voiture européenne de l’année 2022 a fait le tri parmi une liste de 39 prétendants. Y figuraient des modèles exotiques tels que l’Aiways U5, le Lynk & Co 01 et les MG Marvel 01 et EHS, mais aussi des sujets plus confidentiels comme la Maserati MC20, la McLaren Artura ou la Subaru Outback.

 

L’élection se jouera finalement entre sept modèles dont la liste a été dévoilée le 29 novembre 2021. Il s’agit de la Cupra Born, de la Ford Mustang Mach-E, de la Hyundai Ioniq 5, de la Kia EV6, de la Peugeot 308, de la Renault Mégane E-Tech et du Skoda Enyaq iV.

 

La particularité de ce bouquet final est qu’il ne comporte pratiquement que des modèles 100 % électriques. La seule exception est la Peugeot 308 qui mise sur des motorisations classiques essence et diesel, ainsi que sur deux propositions hybrides rechargeables.

 

A lire aussi : Van of the Year 2022 : Renault et Mercedes-Benz remportent la mise

 

Le jury se met donc à la page d’une industrie qui accélère dans sa transition vers une mobilité de plus en plus électrique. Notons que d’autres modèles dénués de moteurs thermiques comme la Volkswagen ID.4, la Tesla Model Y, la Mercedes-Benz EQS, la Dacia Spring, les BMW iX et i4 et autres Audi e-tron GT et Q4 e-tron ont été écartés de la liste finale.

 

Si un modèle électrique venait à gagner l’élection 2022, il ne s’agirait pas d’une première. Rappelons que d’autres produits zéro émission se sont distingués par le passé, comme la Jaguar I-Pace en 2019 ou la Nissan Leaf en 2011. On peut ajouter à cette liste la Peugeot 208 couronnée en 2020, entre autres pour sa version électrique, et l’Opel Ampera en 2012 qui employait un moteur thermique uniquement comme prolongateur d’autonomie.

Laisser un commentaire

cross-circle