S'abonner
Constructeurs

VinFast se montre au CES 2022

Publié le 7 janvier 2022

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Durant le salon de Las Vegas, le constructeur vietnamien a levé le voile sur l'intégralité de sa future gamme de véhicules électriques. En tout et pour tout, VinFast lancera une offensive internationale avec cinq modèles.
Le modèle VF 5 sur le stand de VinFast au CES 2022.
Le modèle VF 5 sur le stand de VinFast au CES 2022.

La gamme VinFast est désormais connue de tous. Le constructeur vietnamien a fait du salon de Las Vegas une caisse de résonnance pour la présentation de son offre de produits. Au total, ce sont cinq modèles qui occuperont les espaces de vente sur le marché domestique, en Europe et en Amérique du Nord. Aux deux modèles introduits au salon de Los Angeles 2021, les VF e35 et VF e36 – rebaptisés VF 8 et VF 9 – viennent s'ajouter les VF 5, VF 6 et VF 7. Ainsi VinFast couvre tous les segments de A à E.

 

Une présentation doublée d'une autre annonce. La filiale du conglomérat multisectoriel, VinGroup, a décidé de mettre fin aux versions thermiques, dès la fin 2022. Le virage est donc pris vers le 100 % électrique. Des produits que VinFast garantira systématiquement 10 ans ou 200 000 km. Rappelons que le schéma de vente prévoit deux formules de location des batteries, l'une autorisant jusqu'à 500 km par mois, l'autre permettant de rouler sans limite. L'entretien et le remplacement des batteries étant à la charge du constructeur.

 

Usine de batteries au Vietnam

 

A Las Vegas, le vietnamien a expliqué qu'il démarre la construction d'une usine de batteries VinES pour un montant de 173,7 millions de dollars (environ 153,5 millions d'euros). D'abord d'une superficie de de 8 hectares, le site automatisé à 80 % aura une capacité de 100 000 packs de batteries par an. La phase 2 du projet prévoit une montée en cadence pour atteindre la barre du million d'unités annuelles.

 

A lire aussi : Michael Lohscheller quitte déjà VinFast, remplacé par Le Thi Thu Thuy

 

Toujours dans le domaine de la production de véhicules électriques, le groupe confirme avoir mandaté Germany Trade and Invest (GTAI) afin de trouver un site qui convienne à l’implantation d'une usine en Allemagne. Il s'agit d'un investissement jugé clé dans la stratégie arrêtée pour l'Europe.

 

Liens avec Here Technologies, Cerrance et EDF

 

Retenons qu'au CES 2022, alors que Stellantis se rapprochait un peu plus d'Amazon, VinFast a officialisé des partenariats technologiques avec Cerrance et Here Technologies. Le premier servira à disposer d'une intelligence artificielle conversationnelle dans sa gamme de véhicules électriques destinés au marché européen. Six langues ont été retenues : anglais, allemand, français, français canadien, espagnol et néerlandais). Le second concerne la navigation. Le constructeur va exploiter la plateforme et le kit de développement logiciel de Here Technologies pour ajouter des applications de services additionnels, notamment liés à la conduite électrique.

 

Last but not least, VinFast et le groupe EDF ont signé un protocole d’accord sur la mobilité électrique. Il ouvre la voie à la conduite de réflexions communes autour de l’installation et de l’exploitation d’infrastructures de recharge pour les clients de la marque, ainsi que dans les showrooms VinFast en France. L’accord porte également sur des offres spécifiques et la fourniture d’électricité à destination des clients VinFast.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle