S'abonner
Constructeurs

Trophée Andros 2006-2007 : La succession est ouverte !

Publié le 1 décembre 2006

Par Marc David
4 min de lecture
Après le départ d'Yvan Muller, le Trophée Andros 2006-2007, 18e du nom, s'apprête à vivre une saison particulièrement ouverte. Quand le chat est parti… Le terrain de jeu est toujours le même. Une montagne, si possible enneigée (c'est plus joli). Un circuit d'environ 800 m, si possible...
Après le départ d'Yvan Muller, le Trophée Andros 2006-2007, 18e du nom, s'apprête à vivre une saison particulièrement ouverte. Quand le chat est parti… 
Le terrain de jeu est toujours le même. Une montagne, si possible enneigée (c'est plus joli). Un circuit d'environ 800 m, si possible...
Après le départ d'Yvan Muller, le Trophée Andros 2006-2007, 18e du nom, s'apprête à vivre une saison particulièrement ouverte. Quand le chat est parti… Le terrain de jeu est toujours le même. Une montagne, si possible enneigée (c'est plus joli). Un circuit d'environ 800 m, si possible...
...constitué de glace vive. Là, tout dépend de la température. De toutes façons, le résultat souhaité peut être obtenu de manière "artificielle", c'est-à-dire en déversant autant d'eau que possible sur la piste, et d'attendre que celle-ci gèle. Voilà le cadre dans lequel évolue la caravane du Trophée Andros depuis 17 ans. Dix-sept ans, et 10 ans de règne du même homme. "L'abominable homme des neiges", à savoir Yvan Muller. De 1996 à 2006, l'alsacien a imposé sa loi quelle que soit sa monture (BMW, Opel et Kia). Seul son récital a été interrompu en 2003, lorsque Marcel Tarrès a imposé sa Xsara. Aujourd'hui, même si sa présence est venue "hanter" le paddock de Val Thorens, théâtre de la présentation de la 18e édition du grand cirque blanc, Muller est parti sous d'autres contrées (voir ci-contre). La succession est donc ouverte. Une nouvelle donne, qui d[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle