S'abonner
Constructeurs

Sylvain Laurent, nouveau président de Hopium  

Publié le 11 septembre 2023

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
L’actuel directeur général de Hopium, Sylvain Laurent, cumulera désormais cette fonction avec la présidence du conseil d'administration de la start-up française. Une décision qui fait suite à la procédure de redressement judiciaire lancée en juillet 2023 à l'encontre de l'entreprise en grande difficulté financière. 
Sylvain Laurent Hopium
Le conseil d'administration de Hopium annonce la nomination de Sylvain Laurent, directeur général depuis décembre 2022, au poste de président.

Hopium sur la voie de la stabilisation ? Dans un communiqué publié lundi 11 septembre 2023, le constructeur, qui ambitionne la production de voiture à hydrogène, annonce la nomination de Sylvain Laurent, actuel directeur général, au poste de président du conseil d’administration. À noter que son prédécesseur, Alain Guillou, a pris ses fonctions en mars 2023. Il succédait à l'ancien ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, moins d'un an après sa prise de fonction.

 

Une décision qui doit encore être soumise à l'approbation de la prochaine assemblée générale des actionnaires "et concerne la durée du mandat restant à courir d'Alain Guillou dont il prend la succession, soit jusqu'à l'assemblée générale appelée à statuer sur les comptes clos au 31 décembre 2024", est-il précisé.

 

Sylvain Laurent face aux difficultés

 

Pour rappel, le tribunal de commerce de Paris a ouvert une procédure de redressement judiciaire pour une période initiale de six mois (jusqu'en janvier 2024), "éventuellement renouvelable pour six mois", en raison des importantes difficultés financières de Hopium.

 

Par ailleurs, en avril 2023, Hopium avait annoncé remettre à plus tard son projet de commercialisation de la Machina, présentée comme la Tesla à hydrogène, initialement prévue en 2025. Le constructeur continue toutefois de se concentrer sur le développement de sa technologie de pile à combustible à laquelle il croit pour le futur de l'automobile.

 

"En tant que président directeur général", Sylvain Laurent juge que "les spécificités de la pile à combustible de Hopium suscitent un réel intérêt de la part des acteurs de la mobilité", met en avant le communiqué. Cette pile "fait partie de ces technologies capables de démocratiser l'accessibilité aux moyens de transport électriques à hydrogène. C'est pourquoi nos équipes demeurent entièrement mobilisées pour finaliser son développement jusqu'au niveau de prototype TRL 6 qui permettra, avant sa commercialisation, de démontrer toute sa maturité technologique", affirme Sylvain Laurent. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle