S'abonner
Constructeurs

Stimcar doit permettre le reconditionnement des voitures d'occasion en moins de 6 jours pour Stellantis & You

Publié le 4 mai 2022

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
Les attentes de Stellantis & You sont fortes en matière de reconditionnement VO. La prise de participation dans Stimcar doit permettre de gagner plusieurs jours de préparation. Les explications de Marc Lechantre, directeur de la business unit véhicule d'occasion de Stellantis.
Stimcar devrait compter 10 centres de reconditionnement VO en France cette année.
Stimcar devrait compter 10 centres de reconditionnement VO en France cette année.

Trois mois après la prise de participation de Stellantis & You dans le capital de Stimcar, la start-up désormais intégrée dans le giron du constructeur automobile dispose de sa feuille de route. Bien sûr, pas question pour autant de se mouler complètement dans le groupe, Stimcar va bénéficier de la même autonomie déjà éprouvée à l’époque par Aramisauto.

 

"Nous ne souhaitons pas que Stellantis soit un client exclusif de Stimcar. La société doit se développer avec d’autres clients. En revanche, nous travaillons très en amont avec eux pour que les besoins de Stellantis & You soient bien intégrés", explique Marc Lechantre, directeur de la business unit véhicule d'occasion de Stellantis.

 

Pour l’instant trois centres Stimcar existent en France, à Nantes (44), Toulouse (31) et Bordeaux (33). Un quatrième site à Rouen (76), dont la capacité de traitement devrait atteindre 8 000 véhicules par an, va bientôt voir le jour.  "Sur l’année, dix centres sont prévus en France", complète Marc Lechantre, "avant de viser l’international."

 

Si des pistes d’implantation sont envisagées, notamment en Allemagne ou en Espagne où la présence d’atelier fait sens, le patron de la BU véhicules d’occasion encourage les dirigeants de Stimcar à bien choisir le premier pays d’implantation et de ne surtout pas se disperser "même si le reconditionnement est utile partout sauf peut-être en Grande Bretagne où le pays est déjà équipé."

 

Une solution de marge

 

De fait, une grande partie des véhicules d'occasion à particulier de la filiale de distribution de Stellantis devrait passer dans les ateliers de reconditionnement "maison", ce qui à terme portera la capacité à près de 100 000 véhicules. Avec un objectif majeur : baisser les délais de traitement et améliorer la qualité. "C'est le premier avantage d'avoir un reconditionnement piloté", avance Marc Lechantre. "L'objectif premier ne se pose pas en termes de coût, ni de marge mais de délais et de qualité. Payer un peu plus cher pour un délai plus court et surtout plus stable est intéressant."

 

D'autant que ce surplus de coût reste au sein du groupe ! Ce qui explique également la prise de participation au sein de Stimcar. Faire appel à l'extérieur peut fait perdre une solution de marge mais dans le cas de Stellantis, l'intérêt de maîtriser les opérations de reconditionnement repose sur les pièces utilisées. Dans le plan stratégique pour 2030 Dare Forward, présenté par Carlos Tavares le 1er mars 2022, l'économie circulaire, dont fait partie le reconditionnement, doit générer 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

 

L'objectif visé est d'atteindre une préparation du véhicule d'occasion en moins de 6 jours. "Aujourd'hui la performance  de Stellantis & You est dispersée mais nous gagnons plusieurs jours au moins sur chaque plaque", observe Marc Lechantre.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle