S'abonner
Constructeurs

Stellantis et Samsung SDI annoncent une deuxième usine de batteries aux États-Unis

Publié le 11 octobre 2023

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le site de Kokomo, dans l'Indiana, a été retenu pour la construction d'une deuxième usine de batteries par Stellantis et Samsung SDI. Elle nécessitera un investissement de 3,2 milliards de dollars et devrait produire 34 GWh d'accus par an à partir de 2027.
Usine de batteries Stellantis et Samsung SDI États-Unis
La nouvelle usine de batteries de Stellantis et Samsung SDI aura une capacité annuelle de 34 GWh. ©Stellantis.

La coentreprise réunissant le constructeur Stellantis et Samsung SDI va investir plus de 3,2 milliards de dollars dans la construction de sa deuxième usine de batteries pour voitures électriques aux États-Unis.

 

"La coentreprise StarPlus Energy investira plus de 3,2 milliards de dollars pour implanter sa nouvelle usine de batteries sur le même site que celle actuellement en construction", ont annoncé les partenaires, venant officialiser un projet déjà évoqué.

 

Cette première usine de batteries est située à Kokomo, dans l'Indiana, et a demandé un investissement compris entre 2,5 et 3,1 milliards de dollars.

 

"Samsung SDI, l'État de l'Indiana et la ville de Kokomo ont présenté des arguments solides pour l'implantation de notre sixième gigafactory à Kokomo", explique dans le communiqué le directeur des opérations de Stellantis en Amérique du Nord, Mark Stewart.

 

A lire aussi : Stellantis et Samsung SDI valident leur projet aux États-Unis

 

"L'investissement total prévu pour les deux usines s'élèvera à plus de 6,3 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) et permettra la création de 2 800 nouveaux emplois au total", précise le communiqué.

 

Samsung SDI et Stellantis ont confirmé que le démarrage de la deuxième usine "est prévu début 2027" et qu'elle "aura une capacité de production annuelle de 34 gigawattheures" (GWh), portant la capacité de production annuelle des deux sites à 67 GWh. Le premier site devrait lui livrer ses premières batteries au premier trimestre 2025.

 

Les véhicules des marques Stellantis alimentés par des batteries Samsung SDI issus de ces usines joueront "un rôle essentiel dans notre volonté d'offrir des solutions de mobilité sûres, propres et abordables pour tous et pour atteindre notre objectif de neutralité carbone d'ici 2038", affirme Mark Stewart.

 

Stellantis veut vendre 50 % de voitures électriques aux États-Unis d'ici 2030 et compte sur le lancement de 25 nouveaux véhicules électriques d'ici cette date. L'entreprise compte donc s'assurer de la disponibilité "d'environ 400 GWh de capacité de batterie" sur cette période. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle