S'abonner
Constructeurs

Rivian va dynamiser les résultats financiers de Ford en 2021

Publié le 19 janvier 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
La marque à l'ovale a expliqué que ses comptes du quatrième trimestre 2021 seront influencés par les gains exceptionnels de Rivian, le constructeur de véhicules électriques dont elle est actionnaire. Ford a évoqué la somme de 8,2 milliards de dollars.
Ford détient toujours environ 12 % de Rivian, le constructeur de véhicules électriques.
Ford détient toujours environ 12 % de Rivian, le constructeur de véhicules électriques.

A défaut d'être allé au bout de l'idée de produire des véhicules électriques ensemble, Ford va profiter de la dynamique financière de Rivian. Le constructeur américain a annoncé le 18 janvier 2022 que ses comptes du quatrième trimestre incluront un gain exceptionnel de 8,2 milliards de dollars lié à son investissement dans le fabricant de pick-up et camionnettes électriques, entré en Bourse fin 2021.

 

La firme de Dearborn, qui doit publier ses résultats trimestriels le 3 février, a noué un partenariat avec la start-up en 2019. Le projet de collaboration industriel n'a pas abouti, cependant Ford a bien conservé environ 12 % de ses actions dans la jeune société dont la valeur s'est envolée à son arrivée à Wall Street début novembre. Pour mémoire, Rivian valait pendant un temps plus de 100 milliards de dollars avant de retomber.

 

Ford a en conséquence "ré-évalué" sa participation dans l'entreprise et va comptabiliser un gain comptable de 8,2 milliards de dollars au quatrième trimestre, explique un communiqué. Le groupe présidé par Jim Farley va aussi reclassifier un gain de 900 millions de dollars sur son investissement dans Rivian, enregistré au premier trimestre 2021, en un élément exceptionnel, ce qui a modifié sa prévision de bénéfice ajusté avant impôt et intérêts.

 

A lire aussi : Renault veut vendre 100 % de voitures électriques en 2030

 

Par ailleurs, le constructeur à l'ovale a prévenu qu'il allait enregistrer sur la période un gain de 3,5 milliards de dollars lié à une ré-évaluation des sommes mises de côté pour la retraite de ses employés, ainsi qu'un gain exceptionnel de 3,6 milliards de dollars découlant des changements dans le calcul de ses impôts. Le constructeur va parallèlement enregistrer une charge de 1,7 milliard de dollars liée au rachat de dettes sur la période. (avec AFP)

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle