S'abonner
Constructeurs

Retrofuture passe à la vitesse supérieure

Publié le 29 juin 2020

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
La société d'ingénierie, qui s'est spécialisée dans la transformation des véhicules thermiques en électriques, a dévoilé les prochaines étapes de son plan de développement. Outre une levée de fonds, il est question de créer un réseau et une gamme de produits.
Arnaud Pigounides, fondateur de Retrofuture, entend atteindre un cumul de 1 000 ventes en 2022.
Arnaud Pigounides, fondateur de Retrofuture, entend atteindre un cumul de 1 000 ventes en 2022.

 

Après avoir signé un accord avec CarJagger pour proposer une offre conjointe aux clients de la plateforme de transaction de véhicules de collection, Retrofuture enchaine sur ses autres projets. La société qui convertit les véhicules thermiques en électriques a présenté une feuille de route composée de plusieurs éléments majeurs, dont une levée de fonds, la constitution d'un réseau et la définition d'une gamme de produits.

 

Tout d'abord retenons que Retrofuture va faire évoluer son modèle d'affaires. En plus d'un catalogue de produits réguliers, la société fondée par Arnaud Pigounides a décidé d'ouvrir la prestation à des clients particuliers et professionnels qui fourniront les véhicules. Un schéma inspiré justement par l'accord avec CarJagger. Une œuvre qui sera facturée entre 15 000 et 30 000 euros, hors prime à la conversion pouvant atteindre 5 000 euros.

 

Le catalogue va toutefois s'approfondir. Aux 11 modèles actuels, Retrofuture espère ajouter une vingtaine de nouvelles références. La segmentation devrait rester identique, avec 5 catégories, dont les Petites (Austin Mini…), les Plaisirs (Cox…), les Mediums (Peugeot 504) et les Exceptionnelles (Porsche 912…). Selon ses prévisions, l'entreprise espère comptabiliser 1 000 ventes d'ici à 2022.

 

Pour s'en donner les moyens, Retrofuture compte investir 3 millions d'euros, d'ici à cette date. Outre le travail d'homologation de quelque 20 modèles, comme précédemment mentionné, il s'agit également de mailler le territoire national. Raison pour laquelle, Arnaud Pigounides va se lancer dans une levée de fonds. Notons que lors de la première vague, la société a enregistré 60 précommandes de retrofit, ce qui a généré 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, au premier trimestre 2020.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle