S'abonner
Constructeurs

Renault revoit sa copie à Flins

Publié le 21 novembre 2011

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Suite au retrait de l’Etat, Renault a choisi son partenaire Nissan pour fabriquer des batteries sur son site de Flins.
En novembre 2009, Christian Estrosi, alors ministre en charge de l’Industrie, Carlos Ghosn et Bernard Bigot, administrateur général du CEA, avaient signé un accord sur la production de batteries à Flins. Finalement, l’Etat n’étant plus de la partie, c’est Nissan qui sera le maître d’œuvre, à partir de 2014, sur le site français.
En novembre 2009, Christian Estrosi, alors ministre en charge de l’Industrie, Carlos Ghosn et Bernard Bigot, administrateur général du CEA, avaient signé un accord sur la production de batteries à Flins. Finalement, l’Etat n’étant plus de la partie, c’est Nissan qui sera le maître d’œuvre, à partir de 2014, sur le site français.

Comme prévu, Flins aura son usine de production de batteries. Ce site, appelé à devenir le cœur de l’activité électrique de Renault, devrait fabriquer ses premières batteries début 2014, alors qu’elles étaient attendues pour mi-2012.

Renault a effectivement dû revoir sa copie suite au retrait de l’Etat, du CEA et du FSI qui devaient faire partie de l’aventure. Sans remettre en cause l’investissement initial de 600 millions d’euros, Renault a ch[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle