S'abonner
Constructeurs

Porsche vise plus de 20 % de marge opérationnelle

Publié le 18 juillet 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
A l'approche de son entrée en Bourse, Porsche a revu ses objectifs de rentabilité à la hausse. La marque vise, à long terme, une marge opérationnelle supérieure à 20 %. Pour l'exercice 2022, elle devrait osciller entre 17 et 18 %.
Une part minoritaire du capital de Porsche AG devrait être introduite en Bourse en fin d’année 2022.
Une part minoritaire du capital de Porsche AG devrait être introduite en Bourse en fin d’année 2022.

Porsche "a l'ambition à long terme d'atteindre une rentabilité (opérationnelle, en terme d'EBIT) sur ventes de plus de 20 %", a indiqué, lundi 18 juillet 2022, son patron Oliver Blume lors de la journée investisseurs de Porsche.

 

Pour l'année 2022, Porsche a déjà relevé son objectif de marge opérationnelle qui doit désormais atteindre entre 17 et 18 %, contre "au-dessus de 15 %" visé auparavant. Le chiffre d'affaires est attendu entre 38 et 39 milliards d'euros, soit une croissance de 11 à 14 % par rapport à 2021, où le groupe a vendu 302 000 Macan et autres Cayenne dans le monde, un record.

 

De bon augure avant le placement en Bourse de Porsche AG par le groupe Volkswagen qui prévoit d'introduire sur le marché une part minoritaire de sa filiale au cours du quatrième trimestre. Ce plan doit être décidé et communiqué durant l'été.

 

Porsche est valorisée entre 80 et 90 milliards d'euros, selon des sources citées par Bloomberg. En abandonnant une fraction de son contrôle sur Porsche, Volkswagen pourrait obtenir les milliards nécessaires pour financer ses investissements dans la voiture électrique, connectée et autonome.

 

A lire aussi : L'introduction en Bourse de Porsche va "accélérer" le virage électrique de Volkswagen

 

Porsche AG, détenue par le groupe Volkswagen depuis 2009, ne doit pas être confondue avec la société cotée Porsche Automobil Holding ("Porsche SE" en abrégé), également basée à Stuttgart et actionnaire majoritaire du Groupe Volkswagen depuis 2009. La région allemande de Basse-Saxe est aussi directement actionnaire de Volkswagen, à hauteur de 20 %, en pouvant donc y exercer son influence.

 

Cette construction empêche à ce jour la famille Porsche-Piëch, actionnaire majoritaire de la holding Porsche, d'exercer une influence significative sur le groupe Volkswagen et donc sur la pépite Porsche. Avec Porsche AG cotée en bourse, le clan Porsche-Piëch pourrait augmenter progressivement son contrôle dans l'entreprise familiale lancée par l'ingénieur Ferry Porsche après la Seconde guerre mondiale.

 

Le constructeur de la 911 a lui aussi jeté son dévolu sur l'électrique et planifie de lancer à terme un "nouveau modèle de SUV entièrement électrique", a déclaré Oliver Blume. Pour répondre à la demande mondiale de véhicules de luxe électrifiés, 80 % des véhicules de la marque seront entièrement électriques en 2030. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle