S'abonner
Constructeurs

Opel vise le tout électrique en Europe en 2028

Publié le 8 juillet 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Michael Lohscheller a annoncé la fin des motorisations thermiques au profit de propositions 100 % électriques pour Opel à compter de 2028. Le directeur de la marque au blitz annonce également l’arrivée de celle-ci en Chine.
Opel mise sur une gamme 100 % électrique en Europe en 2028.

 

Parmi les nombreuses annonces formulées à l’occasion de l’événement EV Day 2021 organisé par Stellantis, il en est une qui a pris de court plus d’un observateur. Elle concerne Opel. Michael Lohscheller a acté le passage au tout électrique de la marque qu’il dirige d’ici 2028 en Europe, fixant ainsi l’un des objectifs les plus ambitieux parmi les acteurs de premier plan sur le Vieux Continent.

 

Du côté de ses concurrents, Volkswagen a annoncé la fin des voitures thermiques en Europe entre 2033 et 2035, une ambition fixée à 2033 chez Audi. Jaguar, dont les volumes sont plus modestes, a de son côté annoncé que ses voitures seraient 100 % électriques d'ici 2025, alors que Ford et Volvo visent 2030 pour retirer les moteurs essence ou diesel de leur offre en Europe.

 

L’entité allemande du groupe Stellantis, qui a fortement réduit sa gamme ces dernières années, est en train de se relancer avec une offre de plus en plus électrifiée. Elle compte à ce jour des modèles 100 % électriques comme la Corsa-e, le Mokka-e ou le Combo-e. La gamme est appelée à s’étoffer significativement dans les prochaines années, notamment au niveau des véhicules utilitaires légers, mais Michael Lohscheller a également promis le lancement au milieu de la décennie de la Manta-e dont un concept a été dévoilé dernièrement.

 

Opel compte enfin se lancer avec une offre 100 % électrique en Chine, où Stellantis enregistre des ventes très faibles, a annoncé son directeur. Le tout avec le nouveau slogan, "Green is the new cool".

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle