S'abonner
Constructeurs

Nissan rebondit en 2023 mais appréhende 2024

Publié le 10 mai 2024

Par Nabil Bourassi
2 min de lecture
Le groupe automobile japonais a publié des résultats annuels meilleurs qu'attendus. Nissan estime toutefois que ses profits seront soumis à de fortes pressions en 2024 et s'attend à une baisse de sa rentabilité nette. Il espère beaucoup de ses discussions avec Honda.
Nissan résultats 2023 et perspectives 2024
Nissan a lancé un plan pour relancer ses ventes et vise les 4,5 millions de voitures en 2026. ©AdobeStock-OceanProd

Nissan affiche une belle année 2023 mais reste inquiet pour l'année 2024. Les comptes 2023 que le groupe automobile japonais a publiés le 9 mai 2024 sont même meilleurs que les chiffres qui avaient été révisés mi-avril. Le chiffre d'affaires a augmenté de 19 % à 81 milliards d'euros (13 600 milliards de yens). Le bénéfice opérationnel s'est envolé de 51 % à 3,4 milliards d'euros. Le bénéfice net, lui, a doublé à 2,5 milliards d'euros.

 

Un bénéfice net attendu en baisse

 

Mais Makoto Uchida, PDG de Nissan, a prévenu que l'année qui a démarré en avril serait moins bonne. Il s'attend ainsi à un bénéfice net en baisse à 2,3 milliards (-11 %). Il espère néanmoins améliorer le bénéfice opérationnel grâce à des économies de coûts et à des effets de change favorables. Makoto Uchida s'inquiète néanmoins des conséquences à moyen terme des aléas monétaires, notamment du yen qui altère la bonne visibilité pour planifier les investissements.

 

Il a également indiqué que les ventes devraient poursuivre leur hausse cette année avec 3,7 millions de voitures (contre 3,4 millions) et ainsi permettre une hausse de 7 % du chiffre d'affaires.

 

A lire aussi : Nissan s'allie avec Honda et s'éloigne un peu plus de Renault

 

En Chine, où Nissan a perdu beaucoup de terrain, Makoto Uchida a reconnu un environnement très difficile, mais a insisté sur le fait que le constructeur avait enregistré deux trimestres consécutifs en hausse. Pas assez pour compenser l'effondrement de 24 % des ventes.

 

Fin mars, Nissan a lancé un plan (Arc) de relance commerciale qui doit permettre de retrouver un volume de vente de 4,5 millions de voitures annuelles d'ici trois ans. Pour y parvenir, le groupe va lancer pas moins de 30 nouveaux modèles sur cette période.

 

Nissan redessine ses partenariats

 

Nissan, qui a pris une participation dans Mitsubishi, poursuit ses discussions avec Honda pour concrétiser le projet de partenariat stratégique. L'Alliance avec Renault a été redimensionnée à des projets très ciblés, comme un investissement de 600 millions d'euros dans Ampere ou le partage de plateforme et technologies.

 

Nissan contribuera à hauteur de 225 millions d'euros dans les comptes de Renault au titre de l'exercice qui vient de s'achever.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle