S'abonner
Constructeurs

Lucid Motors licencie 18 % de son effectif

Publié le 30 mars 2023

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Le constructeur américain de berlines électriques de luxe peine à séduire. Les prévisions de production de Lucid Motors varient désormais entre 10 000 et 14 000 voitures contre 20 000 initialement. En conséquence, Peter Rawlison, le président, vient d'annoncer le licenciement de 1 300 personnes.
Lucid Motors, le constructeur de la Air, va licencier 1 300 personnes. (© Lucid Motors)

Lucid Motors n'arrive toujours pas à remonter la pente. Peter Rawlison, le président du constructeur américain, s'apprête de fait à licencier une partie des effectifs de l'entreprise. "Compte tenu de l'évolution des besoins de l'entreprise et des améliorations de la productivité, nous réduisons la taille de notre organisation d'environ 18 %, ce qui affectera les employés et les sous-traitants de Lucid", a-t-il annoncé par courrier à ses collaborateurs. Cela représente 1 300 postes sur les 7 200 que compte l'entreprise.

 

A lire aussi : Lucid Motors recrute un ancien patron d’Alpine

 

Malgré cette annonce, il indique que "[leur] mission reste inchangée". Et de rappeler qu'il s'agit de "[se] développer à l'échelle mondiale et concevoir des véhicules plus exceptionnels tels que le SUV Gravity, que nous prévoyons de lancer en 2024 (...)."

 

Cette mauvaise nouvelle s'ajoute au manque criant d'argent frais dont Lucid souffre et à la mévente de son unique modèle, la Air. En août 2022, Lucid Motors était à la recherche de 8 milliards de dollars.

 

En décémbre dernier, Lucid Motor n'avait produit que 7 180 voitures, bien loin des 20 000 escomptées dans les projets initiaux, dont 3 493 uniquement sur le dernier trimestre.

Production entre 10 et 14 000 voitures en 2023

 

En 2022, Lucid Motors a déclaré un chiffre d'affaires annuel de 608,2 millions de dollars, clôturant le trimestre avec des liquidités totales d'environ 4,9 milliards de dollars, ce qui devrait financer la société au moins jusqu'au premier trimestre de 2024.

 

La société a annoncé plus de 28 000 commandes, représentant des ventes potentielles de plus de 2,7 milliards de dollars en chiffre d'affaires. Cette annonce n'inclut pas les 100 000 véhicules prévus dans l'accord avec le gouvernement saoudien.

 

La société prévoit d'achever en grande partie le plan de restructuration d'ici la fin du deuxième trimestre. Pour autant, selon plusieurs sources, le carnet de commandes est en baisse. En 2023, le constructeur a annoncé dans son rapport financier l'ambition de produire entre 10 000 et 14 000 voitures, soit deux fois moins que les commandes annoncées.

 

A lire aussi : Orange Business va accompagner le déploiement de Lucid en Europe

 

Pour rappel, Lucid Motors propose pour l'instant une berline, la Air. Cette concurrente de la Tesla Model S développe 1 111 ch et affiche une autonomie jusqu'à 883 km. En Europe, elle n'est commercialisée qu'aux Pays-Bas depuis un point de vente à Amsterdam, où se situe son siège européen, mais aussi en Allemagne (Munich), en Suisse (Genève) et depuis le début de l'année, en Norvège (Oslo).

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle